Centre d’information des agriculteurs : 60 appels reçus par jour

Un numéro est disponible 6j/7 pour répondre aux questionnements des agriculteurs. La grande majorité des demandes d’information concerne le Plan Maroc Vert.

Le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime a mis en place, depuis avril dernier, un centre d’information pour accompagner les producteurs. Externalisé dans un des locaux casablancais du spécialiste marocain de la relation client Intelcia, ce centre traite en particulier toutes les demandes des agriculteurs liées au Fonds de développement agricole (FDA), et notamment aux subventions et aux modalités de dépôt des dossiers, à la stratégie du Plan Maroc Vert, à l’organisation du ministère de tutelle, mais aussi à l’évolution des prix des produits agricoles sur les marchés national et international.

Depuis les débuts du centre, en avril donc, 1 300 appels ont été reçus. En moyenne, une soixantaine d’appels sont reçus par jour. «Pour l’instant, 90% des appels concernent Maroc Vert», explique Mohamed Anejjar, responsable du projet au centre. Une équipe de 7 téléopérateurs fixes, auxquels s’ajoutent 3 téléopérateurs de back-up, un contrôleur qualité et un coach, assurent le service de 8h à 19h, du lundi au vendredi, et de 8h à 12h le samedi. Le centre est accessible au 08 020 020 50.

Le centre sera aussi un outil de sensibilisation

«Ce dispositif d’information et de communication permettra davantage de proximité et de réactivité au service des agriculteurs et des professionnels du secteur», explique-t-on du côté du ministère concerné. Si pour l’heure, le centre répond simplement aux appels entrants, il est prévu à terme qu’il devienne également un outil de sensibilisation, à travers des appels sortants ou l’envoi de SMS, à l’occasion d’événements agricoles précis.

D’autres moyens de communication destinés à guider les agriculteurs sont aussi mis en œuvre. Il en est ainsi du système d’information sur le marché agricole «Assaar» permettant une diffusion des prix des produits agricoles à travers les Smartphones et un site web (www.prixagriculture.org) et d’un Géo-portail pour le partage et la diffusion de l’information géographique agricole relatifs aux découpages administratifs et agricoles et à l’occupation du sol…