Ce que l’alliance Accor-Club Med changera pour leurs structures au Maroc

Offre commerciale, formation du personnel, achats… La gestion sera optimisée dans tous les domaines.

Pour le secteur touristique, l’acquisition par Accor, en juin dernier, d’une participation de 28,9 % dans le capital du Club Méditerranée est loin d’être un événement anodin. Le renforcement de leur partenariat au niveau local permettra sans nul doute d’attirer davantage de visiteurs étrangers. En ce sens, Marc Thépot, DG du groupe Accor au Maroc, assure que la synergie qui naîtra de l’ensemble qui représente 25 unités hôtelières, 4 500 chambres, 3 200 salariés et 1,7 million de nuitées, soit 16 % du secteur, est évidente.
D’abord, sur le plan commercial, les partenaires cherchent les moyens d’améliorer le taux de remplissage dans le Nord, en particulier à Marina Smir, où ils ont tous les deux des unités. La même démarche est entreprise à Agadir où le Golf des Dunes, le «9 trous» du Club Med, a signé un accord avec le Sofitel pour présenter une offre globale. Les dirigeants réfléchissent aussi aux moyens de mieux exploiter, à travers Jet Tour, le Club Palmariva de Marrakech et la Kasbah d’Agadir, des unités appartenant à Accor.
Pour une offre de qualité, il faut aussi un personnel à la hauteur. A ce titre Accor ouvrira son Académie à Agadir au courant du 2e semestre 2005. Outre ses propres employés, cette structure accueillera ceux de son partenaire, pour des formations en animation et hôtellerie.

Accor convoite l’hôtel Millenium à Marrakech
Le rapprochement est aussi synonyme de réduction des charges. Avec une facture unifiée de 400 MDH en produits alimentaires, les deux entités pourront en effet peser de tout leur poids lors des négociations avec les fournisseurs.
Cette logique de rationalisation ne freine pas le plan de développement des deux groupes, même si les investissements seront mieux coordonnés. Déjà Accor a repris l’ancien Club Med de Ouarzazate pour en faire un hôtel «de charme» 4 étoiles. Il sera fonctionnel en avril 2005. Un Ibis sera également ouvert dans la même ville.
A Casablanca, Marc Thépot confirme que l’ouverture des hôtels Novotel et Ibis du City Center est bien prévue début 2007. Actuellement, le maître d’ouvrage, Risma, est en train de sélectionner les entreprises qui seront chargées de la construction. La visibilité est aussi plus nette sur Bouznika Bay où seront édifiés un Novotel et un Sofitel.
En attendant de concrétiser tous ces projets bien ficelés, Accor négocie pour prendre en gestion le Millenium de Marrakech. Le taux de remplissage de ses hôtels (71 % pour l’ensemble à fin septembre) conforte ses choix stratégiques.