Ce que la fusion BCM-Wafabank va changer pour les clients des deux entités

Ils devront s’attendre à des changements d’agences et de numéros de compte.

Le processus de fusion entre la BCM et Wafabank s’accélère. La phase d’intégration enclenchée en juillet 2004 prendra fin en décembre 2005. Les clients doivent s’attendre à un certain nombre de changements et un «help desk» sera mis en place pour répondre à leurs interrogations.
Hormis le fait que toutes les agences revêtiront l’identité visuelle Attijariwafa bank au premier trimestre 2005, le changement de fond interviendra dans leur fonctionnement d’autant que la banque a décidé de les spécialiser. A terme, 40 à 50 d’entre elles seront dédiées exclusivement aux entreprises. Cela veut dire que des comptes pourraient être déplacés d’une agence à une autre.
De nouveaux instruments de paiement (chéquier ou carte de paiement) aux couleurs de la nouvelle entité seront également mis en service à partir du 1er janvier 2005, sachant que BCM et Wafabank n’existeront plus juridiquement à compter de cette date. Toutefois, Bank Al Maghrib pourrait accorder un délai pour l’harmonisation de ces instruments de paiement.
Autre point important : les termes des contrats, crédits ou placements demeureront inchangés. La responsabilité juridique sera transférée à Attijariwafa bank.

La fusion coûtera 200 MDH
Par ailleurs, le système d’information de l’ex-BCM, renforcé de quelques applications de celui de l’ex-Wafabank a été choisi. Les agences de cette dernière basculeront progressivement vers ce système cible entre mai et décembre 2005 et les numéros de compte seront modifiés.
Concernant les autres activités, il est annoncé que Wafa Assurance est devenue le partenaire du nouveau groupe financier à la place d’Axa, qui travaillait jusqu’alors avec la BCM. Un plan de développement des produits de bancassurance sera défini pour renforcer son offre. Parallèlement, d’autres fusions sont en cours. Par exemple, le regroupement d’Attijari Leasing et de Wafabail est prévu pour le 31 décembre 2004, celui de Wafasalaf et de Crédor pour le début de l’année 2005. En revanche, Wafa Immobilier, Wafa LLD, Wafa Cash et Attijari Factoring garderont leur identité.
Ce plan de fusion-absorption mobilise 350 collaborateurs des deux établissements et coûtera 200 MDH comprenant notamment l’harmonisation du système informatique et les frais de changement de l’identité visuelle. Ce budget englobe aussi le plan de développement qui intègre la création de 150 agences entre fin 2006 et début 2007 qui s’ajouteront aux 460 actuelles .