Ce que deviendra casa port dans deux ans

– Une gare au look futuriste d’une superficie de 4 000 m
– Trois immeubles de bureaux, dont un de 24 étages, seront construits à  la place de l’ancien «Centre 2 000»
– Les travaux commencent dès cet été et s’achèveront en 2009.

Le projet de rénovation de la gare de Casa-port est ficelé. Avec la récupération du terrain sur lequel était bâti le «Centre 2 000» et la démolition des bâtiments qui y étaient construits, le passage à  la phase concrète est imminent. Auprès de l’Office national des chemins de fer (ONCF), on annonce que les travaux commenceront dès cet été et s’achèveront en 2009.
Le site sera aménagé selon les principes désormais mis en avant par l’ONCF, à  savoir «faire des gares des espaces de vie». Mais qui dit «espace de vie» dit aussi un lieu favorable aux affaires. Raison pour laquelle, d’ailleurs, ce chantier comprend deux volets. Le premier est propre à  la gare qui devra s’intégrer dans son environnement. L’édifice actuel au style vieillot et étriqué sera remplacé par une bâtisse au look futuriste d’une superficie totale de 4 000 m2, dont 1 500 pour le hall voyageurs et 400 pour la galerie commerciale qui abritera des magasins et des lieux de restauration. Elle s’ouvrira à  l’extérieur sur une esplanade ombragée de 5 500 m2. Est prévu également un parking sous-terrain à  deux niveaux, d’une capacité de 460 véhicules.

Les plans validés par la ville, la Wilaya et l’Agence urbaine

Si l’ONCF voit grand pour ce premier volet dont le coût est de 100 MDH, c’est tout simplement pour anticiper sur la croissance du trafic. A l’horizon 2020, en moyenne 40 000 voyageurs fréquenteront cette gare chaque jour au lieu de 15000 aujourd’hui (avec des pics de 3 000 voyageurs par heure). Pour la seule année 2006, le flux enregistré frôlait les 6 millions de voyageurs et l’on en prévoit 10 millions au cours de l’année 2010.
Le deuxième volet du projet relève de la valorisation du patrimoine recouvré de l’office. Sur le terrain dégagé après la destruction du «Centre 2000», il sera construit trois immeubles de 6, 10 et 24 étages, offrant une superficie de 27 000 m2.
Cet espace sera totalement dédié aux activités tertiaires. En ce sens, il comprendra une galerie commerciale de haut standing ainsi que des bureaux. Faisant face au Casa City Center, projet du groupe Accor constitué notamment de trois hôtels (Ibis, Novotel et Sofitel), l’ensemble est intégré dans le projet global d’aménagement de ce quartier de la ville qui aura, à  terme, un cachet particulier eu égard aux différentes infrastructures qui y sont programmées, la future marina, entre autres.
L’investissement prévu est de l’ordre de 300 MDH. Mais l’ONCF veut réaliser ce projet en association avec des professionnels de la promotion immobilière. Les responsables sont cependant discrets sur les noms des éventuels partenaires.Toujours est-il que les plans sont validés aussi bien par laVille que laWilaya et l’Agence urbaine. «Les autorisations de construire seront délivrées dans les semaines à  venir», annonce- t-on. En somme, le terrain est bien balisé. Et pour ne rien laisser au hasard, la conception du projet avait été précédée, dès 2004, par des études poussées sur le tissu architectural et économique de l’environnement de la gare ainsi que sur la circulation, qui ne manquera pas d’être dense sur les voies mitoyennes.