Casablanca : les travaux préliminaires des lignes 3, 4 et 5 du tramway commencent en mai

Les travaux seront accomplis entre mai et mars 2017, soit en parallèle à la réalisation des études avant-projet sommaire. L’appel d’offres pour l’acquisition du matériel roulant de ces trois lignes sera lancé en juin et ceux relatifs aux études de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) en septembre. Sur un budget de 4,3 milliards de DH, 2,8 milliards sont déjà engagés.

Les embouteillages et les problèmes de stationnement irritent quotidiennement les automobilistes casablancais. Ce casse-tête risque de se prolonger durant les cinq prochaines années. Après le lancement des travaux de la 2e ligne du tramway et d’extension de la 1ère ligne, Casa Transport, société de développement local chargée de la gestion du transport en commun de la métropole, a lancé un appel d’offres pour la réalisation des études APS (avant-projet sommaire) des lignes 3, 4 et 5 du tramway en mars dernier. «Nous sommes en train d’étudier les 6 offres déposées par des cabinets français, suédois, italien et turc», indique-t-on du côté de la SDL. Pour respecter les délais de réalisation de tout le projet à l’horizon 2022 (NDLR, y compris les lignes 6 et 7), Casa Transport a en fait avancé le calendrier des études. Ces dernières seront réalisées durant la période de mai 2016 à mars 2017. Parallèlement, les travaux préliminaires des trois nouvelles lignes (déviation des réseaux et autres opérations sur la voirie) seront entamés. Concernant le matériel roulant, «nous sommes en train de finaliser les termes d’un appel d’offres global qui sera lancé fin juin», confirment les équipes communication de la SDL. Toujours selon la même source, ces trois lignes seront réalisées entre 2020 et 2021. Le calendrier précis est en cours d’élaboration.

La ligne 2 et l’extension de la premiere seront en service à la même date

En parallèle, deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) sont programmées. «Les études y afférentes seront lancées à partir de septembre prochain», ajoute-t-on. En revanche, rien n’est encore prévu pour les 6e et 7e lignes du tramway, de 10 km chacune. La première devant relier le bd. Mohammed VI au quartier Sidi Maârouf et la seconde connecter le quartier Errahma au réseau. L’objectif visé à travers toutes ces lignes est de constituer un réseau permettant de porter le taux d’utilisation des transports urbains dans la ville de 13% actuellement à  21%.

Pour le moment, le chantier de la 2e ligne du tramway et l’extension de la 1ère se poursuivent conformément au planning arrêté. La phase des travaux préparatoires (déviation des réseaux, transplantations des arbres notamment) est en cours d’achèvement. «Dès le mois de mai, on démarre les travaux de la plate-forme voie ferrée sur les secteurs prioritaires, en l’occurrence Anoual, El Fida et Extension de la T1 au niveau de Lissasfa», détaille le responsable de la communication. Pour garder le même rythme, les appels d’offres concernant les autres lots (energie, systèmes et centre de maintenance) sont en train d’être lancés. Les derniers le seront courant mai.

Sur un budget de 4,3 milliards de DH, le montant des engagements (marchés signés) atteint aujourd’hui 2,8 milliards dont 1,3 milliard pour le marché du matériel roulant. La première rame de la deuxième ligne sera livrée à Casablanca en juillet 2017. La mise en service est quant à elle programmée pour fin 2018. Cette ligne desservira les quartiers Ain Diab, Hay Hassani, Beauséjour, Batha, Derb Ghallef, l’Hermitage, Derb Foukara, Derb Bouchentouf, Derb Chorfa, Nouvelle Médina (Mers Sultan), El Fida, Derb Kabir, Hay Lfarah, Hay Tissir, Hay Mohammadi (hay Saida), Dar Lamane, El Badr, Al Amane, Al Wifaq, Gare Ain Sebaâ, Sidi Bernoussi. Longue de 22,5 km (15 km en cours de construction et 7,5 km de la branche en service Anoual–Aïn Diab), elle aura deux points de correspondance avec la ligne T1, les stations «Abdelmoumen» et «Ibn Tachfine», et desservira au total 33 stations.

L’extension de la 1ère ligne sera mise en service à la même date. «Cela nous permettra d’optimiser les temps de parcours et les fréquences de passage de la première ligne qui deviendra une ligne d’environ 25 km, comptant 37 stations d’arrêt», conclut le responsable.

Les trois nouvelles lignes du tramway seront réalisées sur une longueur de 46 km. La 3e ligne (14 km) reliera Sidi Othmane à la Mosquée Hassan II. Elle traversera ainsi le bd. 10 Mars, le bd. Ouled Ziane, la rue Khouribga, le bd Lalla Yacout pour arriver à la Mosquée Hassan II. La 4e ligne qui sera réalisée également sur 14 km reliera la zone industrielle Moulay Rachid au bd. Mohammed VI et passera par les bd. Driss Harti, Ibn Tachfine et Al Qods. Enfin, la 5e ligne qui connectera le bd. Mohammed VI à la Gare Casa Port via le bd. Mohamed Smiha sera réalisée sur 18 km.