Casa-Anfa : Bouygues Immobilier commence ses travaux en 2015

Un projet de 435 résidences, des commerces en pied d’immeubles et 14 000 m2 de bureaux pour un investissement de 750 MDH. Des appartements de 58 à  124 m2 commercialisés à  partir du 23 mai entre 2 et 3,5 MDH.

Bouygues Immobilier lève le voile sur son projet à la future cité de Casa-Anfa. Le développeur français, qui s’implante pour la première fois hors de l’Europe, proposera dans son programme «les Faubourgs d’Anfa» 435 résidences, des commerces en pied d’immeubles et 14 000 m2 de bureaux pour un investissement de 750 MDH. Le projet en est actuellement à la phase d’obtention des autorisations.

Bouygues Immobilier envisage de développer dans une première tranche environ 140 appartements. Les travaux de cette phase devraient commencer au premier trimestre 2015 pour une durée de développement d’une vingtaine de mois, soit une livraison pour 2016. Ils seront confiés à l’autre filiale marocaine du groupe Bouygues, Bymaro, qui exerce depuis 25 ans au niveau national en tant qu’entreprise de travaux et de génie civil.

Le groupe a des visées sur l’Afrique

Parallèlement, Bouygues Immobilier entamera le 23 mai la commercialisation de sa première tranche. Les biens proposés vont de 2 à 3,5 MDH, pour des studios, lofts et appartements de 2, 3 et 4 chambres de superficies comprises entre 58 et 124 m2. Le développeur envisage de se démarquer sur le marché en visant les certifications environnementales HQE qui garantissent un standard de confort et des impacts maîtrisés sur l’environnement.

Bouygues Immobilier brigue également une certification selon le nouveau label, Iltizam, de la Fédération nationale de promoteurs immobiliers (FNPI) dont il est devenu membre ces derniers jours. Il s’agit en fait de se démarquer d’une offre actuelle de plus en plus dense à la future cité d’Anfa.

L’on compte, en effet, dans la zone cinq autres développeurs dans les rangs, à savoir la CGI, Asma Invest, Walili, Yasmine Signature et plus récemment le belge Thomas & Piron qui pratiquent des positionnements de prix et produits similaires avec en plus des dates de livraison relativement rapprochées.

Du reste, Bouygues Immobilier met en avant une volonté d’installation durable au Maroc qui, vraisemblablement, se traduira par le lancement d’autres projets à l’avenir, quoique le développeur concentrera dans l’immédiat tous ces efforts sur son programme à Casa-Anfa. A plus long terme, il a des visées sur l’Afrique, son implantation au Maroc a d’ailleurs été motivée par l’ouverture que cela donne sur le continent.