BPCE Maroc cède Les Résidences du Golf Bouznika Bay à  Sea View

Le repreneur qui compte plusieurs investisseurs locaux a hérité de la totalité du capital. BPCE n’a plus que deux participations minoritaires dans le pays.

Le deuxième groupe bancaire français, Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE), poursuit son désengagement du secteur immobilier au Maroc. En effet, après avoir abandonné plusieurs projets préalablement identifiés et passé d’énormes provisions en 2010 sur des terrains à cet effet, BPCE Maroc Immobilier vient de céder l’intégralité du capital (soit 304 480 actions au nominal de 100 DH) de sa filiale Les Résidences du Golf Bouznika Bay (LRGB). L’acquéreur est la société Sea View Sarl qui opère dans l’immobilier depuis sa création en 2008 et compte plusieurs investisseurs autour du fondateur Rachid Khayate Houssaini, architecte de renommée et, par ailleurs, président de l’Association marocaine de la construction durable (AMCOD). Dans la foulée de cette transaction, M. Houssaini remplace à la tête de LRGB l’actuel directeur général de BPCE Maroc Immobilier, Christian Montagard.

Le groupe bancaire se recentre sur ses métiers de base

Sea View reprend ainsi ce complexe résidentiel de prestige situé à Bouznika, à 5 minutes à pied de la plage dans un site entouré d’un terrain de golf de neuf trous avec club house, disposant de plusieurs piscines collectives et d’un beach-club. L’ex-maître des lieux a presque achevé la commercialisation des deux premières tranches, soit plus de la moitié du programme total qui compte une centaine d’appartements de très haut standing, dont les prix démarrent à 1,8 MDH. Ce qui laisse à Sea View le recouvrement d’un peu plus de 100 MDH pour rentabiliser son investissement. 

Quant à BPCE Maroc Immobilier qui a essuyé une perte de près de 300 MDH en 2012, ses actifs au Maroc se limitent, désormais, avec cette cession à deux participations : une minoritaire dans Al Mansour Palace (40% du capital) et l’autre à 100% dans le capital de Sky Elite Tours, une structure détenant le projet le Balcon de l’Océan à Mohammédia qui compte une composante résidentielle (villas et résidences collectives) et une autre touristique (hôtel, Country Club…) avec une surface couverte totale de 597280 m².

Rappelons que les actions de réduction de voilure de BPCE Maroc Immobilier (sans doute dans l’optique d’un arrêt total de son activité à court terme) ne sont que la traduction d’une décision stratégique globale prise en 2010 par le «nouveau» management de BPCE pour se recentrer sur les «métiers qui participent directement à sa mission de collecte de l’épargne et de financement».