BMCE Bank réorganise ses activités de banque d’affaires à  l’échelle africaine

Elle regroupe Actibourse et BOA Asset Management au sein du holding BOA Capital. Une opération qui vise à  fédérer l’ensemble des métiers de banque d’affaires du groupe.

Sept ans après son entrée dans le capital du groupe bancaire panafricain BOA (Bank of Africa), BMCE Bank en réorganise les métiers de banque d’affaires autour d’une plateforme ad hoc basée à Casablanca. En effet, le troisième groupe bancaire marocain vient de regrouper les deux entités Actibourse et BOA Asset Management, lesquelles incarnent respectivement les bras armés de BOA dans les métiers d’intermédiation boursière et de gestion d’actifs, opérant principalement sur la zone de l’Afrique de l’ouest, au sein du holding créé en 2013 et dénommé BOA Capital.

Cette opération vise à fédérer l’ensemble des métiers de banque d’affaires du groupe BMCE Bank sous la coupe de sa banque d’affaires BMCE Capital, elle-même maison mère de BOA Capital. Elle se matérialise par une augmentation de capital de BOA Capital entièrement réservée à BOA à hauteur de 34 MDH en contrepartie de son apport de 95% du capital d’Actibourse (ainsi valorisée à 31,5 MDH) et de 100% du capital de BOA Asset Management (valorisée pour sa part à 4,1 MDH). A l’issue de cette opération, BMCE Capital devient un holding à intervention continentale à travers des filiales et participations (directes et indirectes) domestiques que sont BMCE Capital Bourse, BMCE Capital Conseil, BMCE Capital Gestion mais également maghrébine et ouest-africaines à travers Axis Capital (une banque d’affaires tunisienne) et, désormais, Actibourse et BOA Asset Management.

Rappelons que BOA Group est le troisième réseau bancaire de la zone CEMEAO (Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest) avec une présence qui s’étend sur 15 pays (la dernière implantation de l’enseigne BOA a eu lieu au Togo). Depuis sa prise de contrôle et des rênes opérationnels par BMCE Bank, les synergies avec la maison mère marocaine se densifient de plus en plus sur les différents fronts, à commencer par la banque de détail et les métiers para-bancaires mais également sur le registre de la bancassurance ou encore de banque d’affaires, comme en témoigne la récente opération à travers BOA Capital.