BMCE Bank mobilise 20 millions d’euros pour financer l’énergie durable

La BERD, la BEI, l’AFD et la KfW octroient chacune un prêt de 5 millions d’euros au groupe marocain.
Objectif : financer des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

Le Maroc vient de rejoindre l’ambitieux «Mécanisme de financement pour l’énergie durable» piloté par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), grâce au partenariat scellé, mardi 17 mars, par la BERD, l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque publique d’investissement allemande (KfW) avec le groupe BMCE Bank.

Première banque de la place à intégrer ce programme, le groupe marocain, à travers sa banque et sa filiale Maghrebail, bénéficie ainsi d’une ligne de crédit de 20 millions d’euros, cofinancée par chacune des institutions financières à hauteur de 5 millions d’euros. Fruit d’un travail de longue haleine, ce MorSEFF (Morocco Sustainable Energy Financing Facility) a été mis en place, comme dans la vingtaine d’autres pays où il a été introduit, pour accompagner les PME et grandes entreprises privées, notamment celles opérant dans la construction, le tertiaire ou les services énergétiques, dans la mise en œuvre de projets d’énergies renouvelables et/ou d’efficacité énergétique.

Tout l’intérêt de MorSEFF réside dans le contenu de l’offre proposée aux opérateurs privés. Outre un financement bancaire ou du leasing, ils bénéficieront d’un accompagnement technique et d’une subvention à l’investissement. Une enveloppe de 150 MDH est prévue à cet effet. L’assistance technique, menée par un consultant technique dès la demande et jusqu’au suivi de la mise en œuvre du projet, est ainsi financée par l’Union européenne, via la Facilité d’investissement pour le voisinage (FIV UE) et le fonds multi-bailleur Sud et Est Méditerranée (SEMED). Les subventions seront quant à elles apportées par l’UE. Deux catégories de projets ont été dressées. Les «Petits projets», pour lesquels une liste d’équipements et matériels éligibles pré-qualifiés a été établie (réponse en 24h), bénéficieront d’un financement à hauteur de 3 MDH. Pour ce qui est des «projets plus larges ou plus complexes», le financement sera inférieur à 50 MDH, pour un investissement maximum de 150 MDH. Pour chaque projet, peu importe la catégorie, une subvention de 10%, voire de 15% si le projet présente un bénéfice important, pourra être accordée.

«Le fait que le groupe BMCE Bank soit la première institution financière au Maroc et dans la région à sceller un accord innovant nous honore. C’est une illustration de notre leadership en matière d’innovation et d’engagement en faveur d’un développement économique responsable», s’est félicité Othman Benjelloun, président du groupe BMCE Bank, lors de son allocution à l’occasion de la cérémonie de signature des conventions de prêts.