BM Electronic Systems s’associe au luxembourgeois Lutronic

Une filiale commune, Lutronic Morocco, spécialisée dans l’assemblage et la fabrication de composants électroniques et électromécaniques
Un programme d’investissement arrêté à  10 MDH.

BM Electronic Systems, spécialiste marocain du câblage électronique, multiplie les partenariats avec les opérateurs européens. Après avoir créé en 2007, avec le français Proteaux & Cie, une joint-venture baptisée Proteaux BEM Industries opérant dans l’usinage, le montage et le contrôle de pièces techniques en matériaux plastiques, la PME créée en 2000 vient de s’associer, depuis peu, à Lutronic International, entreprise de haute technologie basée au Luxembourg.

L’entité née de ce rapprochement, Lutronic Morocco (LM), est codétenue à parité entre, d’une part, F2MG Industries, société affiliée à BM Electronic Systems et certains de ses actionnaires personnes physiques, et, d’autre part, l’entreprise luxembourgeoise. Au regard d’un programme d’investissement de plus de 10 MDH prévu sur le même site que la maison mère marocaine, à Douar Lakloucha, à 10 km de Casablanca sur la route d’El Jadida, le capital de démarrage, fixé à 200 000 DH, est appelé à augmenter graduellement.

Authentification des objets de luxe et des implants médicaux
Profitant du savoir-faire de son actionnaire luxembourgeois dans le domaine des nanotechnologies, LM interviendra essentiellement dans l’assemblage et la fabrication de composants électroniques et électromécaniques et plus particulièrement dans les solutions de traçabilité et d’identification dites RFID (radio frequency identification), largement utilisées dans l’authentification des objets de luxe, le suivi de produits industriels et l’identification des implants médicaux.

Avec cette deuxième co-entreprise en quelques mois, BM Electronic Systems, qui emploie déjà 150 personnes, confirme sa volonté de s’ériger en tant que sous-traitant intégré d’ensembles et sous-ensembles mécaniques et électromécaniques comprenant le packaging, la tôlerie ou la plasturgie. Ce qui renforcera ses positions dans le câblage filaire et le câblage de cartes auprès de prestigieux clients.
Par ailleurs, il est à rappeler que la filière des nanotechnologies au Maroc vient également de s’enrichir de la nouvelle filiale du français Faure Ingénierie, en cours d’installation à Casanearshore. Ce qui concourt à en faire progressivement un nouveau pôle de compétitivité au Maroc.