Bigdil recherche des masters franchisés pour le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest

L’enseigne compte déjà  27 points de vente dans 14 villes. Entre 3 000 et 5 000 personnes visitent chaque jour les magasins, dont un millier passe à  la caisse. Le chiffre d’affaires a atteint la barre des 50 MDH.

Bigdil, enseigne marocaine spécialisée dans les accessoires féminins de mode, recherche des franchisés. L’entreprise qui a déjà une dizaine de magasins franchisés souhaite, selon son président directeur général, Mohamed Mouhyi, prendre pied dans les moyennes et petites villes où elle n’est pas encore présente et céder à des promoteurs certains points de vente qu’elle gère directement. Dans cette même logique de croissance, Bigdil recherche également des masters franchisés dans le Maghreb et en Afrique de l’Ouest. Tous les partenaires et l’ensemble de leurs équipes bénéficient, avant l’ouverture d’un magasin, d’une formation pratique en management, merchandising, techniques de vente et logistique. Après l’ouverture du magasin, Bigdil assure l’encadrement technique et commercial pour une durée d’une semaine et procède ensuite à une évaluation de la performance. Pour l’accompagnement commercial, plusieurs outils de marketing (plan de communication, PLV, flyers, mailing et une offre de fidélisation) sont mis à la disposition du franchisé. Bigdil assure également des incentives pour la motivation de la force de vente, des animations et un bilan des compétences en vue d’une mise en progression personnalisée.

Le panier moyen est de 160 DH

En réalité, cette assistance commence dès le départ puisque l’enseigne étudie avec le franchisé un plan de financement personnalisé, évalue l’investissement total et détermine son apport personnel. Elle lui propose même un compte d’exploitation prévisionnel sur trois ans. Bref, tous les moyens sont mis en place pour un véritable partenariat avec le franchisé en vue de la pérennité de l’activité et du développement de l’enseigne.

Créée en 2000 par le groupe Saham et deux autres associés, Bigdil Maroc a été reprise, en 2011, par l’un des associés, Mohamed Mouhyi, qui a ouvert la même année quatre nouveaux magasins à Casablanca, Marrakech et Rabat. Au total, la chaîne compte 27 boutiques dans quatorze villes: Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Tétouan, Meknès, Kénitra, Laâyoune, Fès, Agadir, Salé, Mohammédia, Oujda et El Jadida.

Spécialisée dans le «Total look», Bigdil Maroc, qui cible principalement la femme, commercialise une large gamme d’accessoires de mode. Les produits stratégiques sont les bijoux, les sacs de ville, de soirée et de plage, les foulards, les robes de plage, les tongs, les montres, les lunettes de soleil et les trousses. Pour chaque saison et événement particulier, des collections spécifiques sont mises en boutique et des offres spéciales programmées dans certains cas (fête des mères, St Valentin, Nouvel An, rentrée scolaire…).

«Nous avons 3 000 à 5 000 visites par jour et nous concrétisons un millier de ventes quotidiennement. Le panier moyen est estimé à 160 DH», déclare le PDG de l’enseigne dont les prix de vente vont de 5 DH pour un accessoire de cheveux à 500 DH pour un sac ou une étole. Bigdil, qui se revendique leader du marché des accessoires, réalise annuellement un chiffre d’affaires de l’ordre de 50 MDH.