Banques: Le besoin de liquidité à 78,2 milliards de DH en 2022

Le besoin de liquidité des banques devrait se creuser à 78,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2022, puis à 91,9 MMDH à fin 2023, selon les prévisions de Bank Al-Maghrib (BAM).

Ce besoin est tiré par la progression prévue de la circulation fiduciaire, précise la Banque Centrale dans un communiqué publié à l’issue de la deuxième réunion trimestrielle de son Conseil au titre de l’année 2022.

Concernant le crédit bancaire au secteur non financier, il devrait maintenir un rythme de croissance modéré autour de 4% en 2022 et en 2023, prévoit BAM.

Pour ce qui est des conditions monétaires, le taux de change effectif réel se déprécierait de 2,8% en 2022 et de 0,9% en 2023, résultat d’un niveau d’inflation domestique inférieur à celui des partenaires et concurrents commerciaux et d’une dépréciation nominale en 2022 principalement vis-à-vis du dollar.

Quant aux taux débiteurs, ils poursuivent leur tendance baissière, avec une nouvelle diminution au premier trimestre 2022 de 16 points de base à 4,28%.