Banque mondiale : 100 millions de dollars supplémentaires pour Casablanca

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale vient d’approuver un financement supplémentaire de 100 millions de dollars en faveur du Programme d’appui à la Commune de Casablanca, en prolongement des 200 millions du programme initial approuvé en 2017.

Ce programme soutient le renforcement financier et institutionnel de la ville dans le cadre du Plan de développement du Grand Casablanca (PDGC), avec l’objectif de rendre la métropole plus compétitive, vivable pour ses habitants et attractive pour les investisseurs, a indiqué mercredi l’organisation basée à Washington.

Ces ressources additionnelles permettront d’accélérer la reprise post-COVID dans la Commune de Casablanca, tout en garantissant un modèle de développement durable, résilient et inclusif pour la ville, a précisé la même source dans un communiqué.

« Le programme initial a produit des résultats tangibles en dépit de la pandémie et des confinements qui l’ont ponctuée, mettant à rude épreuve les recettes de la commune. Ce financement supplémentaire permettra de consolider les réformes lancées dans le cadre du programme initial, d’accompagner la reprise économique de la ville de Casablanca au sortir de la COVID-19 et de mieux gérer les pressions inflationnistes mondiales actuelles », a affirmé le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb, Jesko Hentschel, cité dans le communiqué.