Baisse généralisée du marché informatique durant le 3e trimestre

Les ventes de PC ont reculé de 4% en volume et de 12% en valeur. La commande publique peine à reprendre, le marché des PME et des particuliers se maintient. Pour résister, les distributeurs diversifient les segments et s’allient à de nouveaux constructeurs.

D’après les derniers chiffres communiqués par IDC, le cabinet d’études de marché spécialisé dans les technologies de l’information et de la communication, 45 797 ordinateurs (dont 47% de PC portables) ont été vendus au Maroc durant le 3e trimestre 2017. Cette période qui correspond à la saison estivale mais aussi à la rentrée scolaire a été caractérisée par une légère baisse de 4% en volume par rapport à la même période de 2016. En valeur, les ventes ont rapporté aux différents distributeurs 26,56 millions de dollars, soit 12% de moins que l’année dernière. Les desktops ont connu la baisse de prix la plus prononcée : 20% en une année pour un volume comparable. La forte concurrence sur ce produit peut expliquer la chute des prix mais les professionnels mettent aussi en cause la baisse de la commande publique. «Il n’y a pas suffisamment d’appels d’offres cette année. Même ceux déjà publiés n’ont pas été exécutés. A titre d’exemple, le projet Injaz datant de 2016, où l’Etat contribue au financement d’ordinateurs portables pour les étudiants, n’a pas été réitéré en 2017. L’année dernière, il a permis aux différents distributeurs d’écouler 30 000 PC. La baisse accusée par la demande publique devrait avoisiner 30% cette année», déplore Younes El Himdy, directeur général de Disty Technologies. Heureusement, le marché des PME-PMI et celui des particuliers se maintiennent.

Faible engouement pour les tablettes 

Autre segment qui accuse une baisse, celui des tablettes. Le nombre des ventes réalisées poursuit sa chute. Durant le 3e trimestre, 80 176 unités ont été écoulées contre 111 033 durant la même période en 2016, soit une baisse de 27% en volume. L’engouement faiblit pour ce type de produits malgré la baisse des prix. Pour un volume en retrait de 27%, la baisse en valeur est de 44%, à 13,08 millions de dollars. D’après Younes El Himdy, ces chiffres attestent que la reprise est loin d’être amorcée. Tous les espoirs sont portés sur l’année 2018, particulièrement pour les marchés étatiques. En attendant, les grossistes et revendeurs de matériel informatique se diversifient.

Disty connaît en 2017 une croissance de 40% de son activité grâce notamment à la signature d’un contrat de distribution avec HP pour les consommables et les périphériques (imprimantes et scanners). A en croire M. El Himdy, ce segment est en pleine croissance. Le grossiste a également ajouté la marque Canon à son portefeuille pour la vente d’appareils photos numériques adressés aux professionnels de la photo. Disway a pour sa part étoffé son offre entreprise en signant un accord avec le chinois Huawei.