Avon Beauty cosmetics recapitalise sa filiale marocaine

L’augmentation de capital de 10,8 MDH est la troisième opération du genre depuis fin 2004.
L’entreprise devrait retrouver sa rentabilité en 2007.

Avon Cosmetics, leader mondial de la vente directe des produits cosmétiques, poursuit ses investissements au Maroc. En l’espace de deux ans, le groupe américain, dont le chiffre d’affaires approche les 8 milliards de dollars (près de 72 milliards de DH), a injecté plus de 58 MDH dans sa filiale marocaine, Avon Beauty Products (ABP), créée en 2001.

Ainsi, après avoir renfloué cette structure à hauteur de 38,7 MDH en fin 2004, soit près de l’équivalent des pertes essuyées depuis son démarrage, la maison mère a remis, à nouveau, dans le pot à deux reprises au cours des douze derniers mois : 8,7 MDH en janvier 2006 et 10,8 MDH en ce début 2007.

Ces recapitalisations ont été opérées, à chaque fois, dans le cadre d’opérations accordéon destinées à apurer le passif et qui situent désormais le capital à 16,6 MDH. Mais il est vrai que la rentabilité d’ABP avait été plombée par l’investissement, en 2004, dans un centre logistique d’assemblage de commandes à Casablanca servant de plate-forme pour les marchés africains et du Moyen-Orient.

Une situation qui n’érode pas pour autant la confiance de la maison mère qui dispose d’implantations directes dans plus de cent pays. Selon les anticipations de celle-ci, ABP devrait retrouver la rentabilité, dès 2007, grâce à ses efforts de maillage du territoire marocain et, surtout, de formation de ses milliers d’ambassadrices de charme qui commercialisent ses lignes de produits. Un pari d’autant plus à portée de main que les démarches commerciales de fidélisation de la clientèle commencent à porter leurs fruits. De quoi mieux se positionner dans un marché marocain de produits de beauté qui connaît une profusion d’offres avec l’arrivée de plusieurs franchisés et de nouveaux distributeurs de produits 100% naturels tel «Dead Sea Treasures»