Automobile : le luxe s’est bien vendu au premier trimestre

Les clients de plus en plus disposés à payer un peu plus pour accéder au premium. Le segment surfe sur l’attrait des modèles SUV. Des clients potentiels ont commencé à différer leurs achats à partir de début avril en attendant l’Auto-Expo prévu du 12 au 20 mai.

Le segment des voitures de luxe respire la bonne santé. Après avoir terminé l’année 2015 sur une croissance de plus de 20% toutes marques confondues, la majorité des concessionnaires présents sur le premium moyen et le luxe de pointe ont vu leurs ventes croître au premier trimestre. Jeep a ainsi écoulé 368 véhicules contre 220 au premier trimestre 2015, soit une hausse de 67%. Les ventes de Porsche ont augmenté de 54,5%. Land Rover n’est pas en reste. La marque de Smeia a réalisé une croissance de 24% avec 380 unités écoulées en trois mois. Pour sa part, Jaguar a vu ses ventes s’apprécier de 75,7% (56 ventes contre 33). De leur côté, Mercedes et BMW ont écoulé respectivement 548 et 522 véhicules, en hausse de 9,6% et 4,4%. Seul bémol, Audi marque un recul de 4,4%. La marque aux quatre anneaux a terminé le trimestre avec 412 immatriculations contre 445 un an auparavant.

Pour les concessionnaires sondés, la tendance haussière des transactions dans le luxe reflète celle de tout le marché automobile. A fin mars, l’activité VP a crû nettement de 22% par rapport au premier trimestre 2015. De plus, les professionnels rapportent que les clients sont de plus en plus disposés à payer un peu plus pour rouler à bord d’une voiture de luxe. La politique de prix très agressive pratiquée par la quasi-totalité des concessionnaires pousse dans ce sens. «En payant une différence qui commence en moyenne à 50 000 DH, le premium n’a jamais été aussi accessible», relève le directeur commercial d’une concession de la place. Il ajoute qu’une large palette d’options réservées auparavant aux modèles des gammes supérieures équipent dorénavant les véhicules de série.

Le SUV rivalise avec
le segment des berlines

A cela s’ajoute le fait que le segment surfe sur l’attrait certain de la galaxie SUV. A ce titre, force est de constater qu’à l’exception de Jaguar, l’ensemble des distributeurs capitalisent en grande partie sur les 4×4 et 4×2 pour doper leur activité. Les marques qui n’ont pas de modèles sur ces sous-segments s’y sont mises. C’est le cas de Maserati qui vient d’introduire tout récemment sur le marché marocain le premier SUV de l’histoire de la marque au trident. Auparavant, Mercedes a consolidé sa présence sur ce territoire en dévoilant en octobre 2015 trois nouveaux modèles, en l’occurrence le GLC, le GLE et le GLE coupé avec des prix qui commencent à 525 000 DH. «La croissance des ventes des SUV a dépassé 30% chez quelques concessionnaires en 2015. Et la tendance va se prolonger en 2016», confie le directeur général d’une marque premium.

La ventilation des ventes par modèles (données de l’Aivam) corrobore ce constat. Chez Porsche, les ventes de la Cayenne 3.0 TDI 240 et du nouveau Macan 2S 3.0 TDI 245 pèsent 75% des ventes. Les ventes d’Audi restent très dominées par le Q5 et le Q3. De même, BMW fait une grande partie de ses transactions sur le X1 et le X5. Les modèles Série 1 et série 5 dopent également les ventes de la marque distribuée par la CAC. Chez Auto Nejma, le GLA et le GLC rivalisent avec la classe A et la classe C dans le top des ventes.

D’autres concessionnaires font du SUV leur unique cheval de bataille. C’est le cas de Land Rover et Jeep. La première capitalise toujours sur son best-seller indétrônable, la Range Rover Evoque, la Range Rover Sport et dans une moindre mesure le Discovery Sport. Tandis que les ventes de la marque de Fiat Chrysler automobile restent dominées par le Grand Cherokee (132 unités), le Cherokee (122), le Wrangler (63) et le Renegade (45).

Cela dit, les opérateurs font état d’une nette accalmie sur le marché observée à partir du début avril. Ils rapportent un arrêt même sur les deux dernières semaines du mois. Visiblement, les clients préfèrent temporiser pour voir les offres de l’Auto Expo, prévu du 12 au 20 mai.