Aurea Ardim entame la commercialisation de son premier parc logistique à  Lakhyayta

Le parc couvre une superficie de 100 000 m2 constitués de lots principalement destinés à  la location. Aurea Ardim est en train de concrétiser un autre projet de 22 000 m2 à  Tit-Mellil.

Deux ans après sa création au cours du printemps 2010, Aurea Ardim a entamé la commercialisation de son premier parc logistique de 100 000 m2 dans l’agglomération de Lakhyayta dans la région de Casablanca.

Fruit d’un partenariat entre Rreef alternative investments (RAI), division immobilière de la Deutsche Bank, présente au Maroc depuis 2007 à travers le fond Rreef Moroccan Explorer Fund 1, la société de gestion Ardim Maroc et Aurea Real Estate, un spécialiste des opérations immobilières à valeur ajoutée, Aurea Ardim réalise des projets principalement orientés vers la location. Certains produits, notamment les lots de grande surface, peuvent toutefois être vendus.
Destiné aux logisticiens et aux chargeurs, le parc logistique de Lakhyayta vient concrétiser la vision des deux actionnaires, à savoir la construction de parcs industriels et logistiques aux standards internationaux dans les grands pôles du Maroc.

Il s’inscrit aussi en droite ligne du partenariat public-privé dédié à la logistique et qui vise à aménager à terme plus de 1 000 hectares dans plusieurs régions du pays dans l’optique de réduire les coûts logistiques et avoir une meilleure visibilité pour tout ce qui est circulation et stockage des biens.

Lakhyayta abrite déjà la plateforme de La Voie Express

Aurea Ardim ne compte pas s’arrêter là. D’autres projets sont à l’étude voire en cours de livraison, notamment à Tit-Mellil, également dans la périphérie de Casablanca, où des entrepôts totalisant 22 000 m2, surfaces commercialisables, sont en phase de livraison.

Rappelons que la zone de Lakhyayta est devenue, depuis 2010, un site logistique par excellence, après que le groupe marocain La Voie Express y eut inauguré, après trois ans de travaux, un parc de 70 000 m2 dont 30 000 m2 couverts. Un projet aujourd’hui totalement commercialisé et qui abrite les plus grands noms de la logistique. La plateforme est dotée de 66 portes de chargement et déchargement, et d’un parking d’une capacité de 60 semi-remorques. Tout comme celui d’Ardim, ce projet rentre dans le cadre du contrat programme logistique signé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le ministère de l’équipement et du transport.