Atlantic Microfinance For Africa compte ouvrir 20 agences en Côte d’Ivoire d’ici 2017

Avec l’inauguration récente de Yopougon, AMIFA compte 4 agences en Côte d’ivoire. En quatre mois d’activité, AMIFA Côte d’ivoire a servi 390 clients et a distribué plus de 500 millions de francs CFA de crédits.

Le Groupe Banque Populaire (GBP) se renforce dans la microfinance africaine. Le groupe a inauguré, mardi 22 décembre, une nouvelle agence Atlantic Microfinance for Africa (AMIFA) dans la commune de Yopougon en Côte d’ivoire. AMIFA est la holding qu’il a créée pour piloter son programme de microfinance en Afrique subsaharienne. Elle est déjà présente au Mali. Selon le management du GBP, la mission d’AMIFA est de créer, de gérer et d’animer les institutions de microfinance en capitalisant sur l’expérience réussie de la banque dans le domaine de l’inclusion financière. Plusieurs objectifs sont assignés à cette structure, notamment favoriser la création de richesses à travers le financement des activités génératrices de revenus, soutenir et accompagner les micro-entrepreneurs en facilitant leur passage progressif de l’informel vers le secteur organisé de l’économie et participer à l’éducation financière et à la promotion de la bonne gouvernance des micro-entrepreneurs.

L’idée de lancer cette initiative en Côte d’Ivoire remonte au mois de novembre 2014, suite aux tournées effectuées par SM Mohammed VI en 2013 et 2014 en Afrique de l’Ouest et Centrale. «Le projet a rapidement pris corps grâce à la ferme volonté du Maroc et de la Côte d’Ivoire d’exploiter au maximum l’axe de développement Sud-Sud et de la lutte contre la pauvreté», souligne-t-on auprès du GBP. Le 11 juin 2015, AMIFA CI a obtenu l’agrément du ministère de l’économie et des finances ivoirien pour démarrer le 10 août les opérations de zoning et de prospection. Deux mois après, l’entité a débloqué ses premiers crédits en faveur des populations éligibles.

A l’instar de l’entité du Mali, AMIFA CI propose des services de crédit solidaire et individuel, d’épargne, de micro-assurance, de transfert rapide d’argent et de mobile banking. La filiale étend sa palette de prestations aux services non financiers, en l’occurrence la formation, l’accompagnement sur mesure des clients et l’appui à la commercialisation.

A en croire les chiffres d’AMIFA CI communiqués par le GBP, le portefeuille clients compte à ce jour 390 sélectionnés sur une population prospectée dépassant 4800 personnes. Depuis août, 392 demandes de crédits ont été acceptées sur 423 formulées. AMIFA CI a ainsi accordé des crédits s’élevant à plus de 525 millions de francs CFA.

D’ici 2017, elle prévoit d’ouvrir 20 agences, recruter 19 200 clients et créer 120 emplois. Elle veut également passer à 20 milliards de francs CFA en crédits octroyés.

La holding voit grand pour tout le continent. Le GBP compte en effet étendre les activités d’AMIFA dans la région, notamment au Sénégal, au Gabon, en Guinée, au Burkina Faso, au Niger, au Togo et au Bénin. Des entités sont en projet dans plusieurs de ces pays.