Ateliance, nouveau consortium d’exportation textile créé à  Salé

Il regroupe sept entreprises de la région de Rabat-Salé

Ses responsables
prévoient de tripler
leur chiffre d’affaires d’ici à  un an.

Désormais, le secteur textile compte cinq consortiums d’exportation. Sept entreprises exportatrices de confection situées dans la région de Rabat-Salé ont en effet annoncé, mardi 15 janvier, la création de leur consortium d’exportation, Ateliance. C’est le premier consortium de la région de Rabat-Salé, les quatre autres (Mosaà¯c, Charm’Consortium, Look Avenue et Founoun) étant implantés à  Casablanca.
Travaillant toutes avec des donneurs d’ordre britanniques, les entreprises Cristal Martin (maille fine), Alico II (producteur de vestes), Gama Design (vêtements professionnels et sportswear), Coton Trades (maille), Marcotex (vêtements pour enfants), Réda Jeans, et AGZ (sportswear) se sont donc regroupés afin de consolider leur positionnement sur les marchés espagnol et italien. L’objectif est, selon Mohamed Alaoui, DG du consortium, de mutualiser les charges et d’optimiser les actions commerciales, mais également d’aider les entreprises à  passer de la sous-traitance à  la co-traitance, dans un premier temps, pour développer une collection unique à  l’horizon 2009-2010 afin d’attaquer le marché américain. «L’avantage dont nous disposons pour aller sur ce marché est que nous sommes des entreprises complémentaires. Ce qui nous permettra de proposer une offre diversifiée aux clients américains», indique M. Alaoui. Ce nouveau groupement, qui emploie 3 800 personnes, table sur un chiffre d’affaires de 350 MDH au cours de sa première année d’activité. Un chiffre qui devrait, selon le DG du consortium, tripler l’année suivante grâce au passage au produit fini.

L’expérience des consortiums commence à  porter ses fruits
Aujourd’hui, les industriels s’accordent à  dire que l’expérience des consortiums a porté ses fruits puisque les structures existantes ont réalisé plusieurs opérations d’exportation commune et ont pu participer à  des manifestations commerciales à  l’étranger, sans compter leur mise à  niveau.

A titre d’exemple, les membres du nouveau consortium pourront bénéficier du programme de formation initié par Cristal Martin qui a développé, en collaboration avec GTZ (ONG allemande dédiée à  la coopération économique) et le ministère de la formation professionnelle, des cycles de formation par apprentissage. Ce concept consiste en la formation, théorique et pratique, par l’intégration dans l’entreprise, d’apprentis n’ayant aucune connaissance en matière d’industrie textile. Le cycle de formation s’étale sur une durée de 18 mois. Cristal Martin vient de délivrer, le 15 janvier, les diplômes à  la première promotion et entame le deuxième cycle de formation.