Assurances en Afrique : Le Maroc, choisi pour abriter la 41è AG annuelle de la FANAF

Le Maroc a été choisi, mardi soir à Abidjan, pour abriter en février 2017, la 41è assemblée générale annuelle de la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF).

Candidat unique à l’organisation de ce prochain rendez-vous incontournable de l’assurance en Afrique, le Maroc a été désigné par acclamation des quelque 1000 délégués présents dans la métropole économique ivoirienne, dans le cadre de la 40è AG annuelle de la Fédération.

Présentant la candidature du Royaume, Bachir Baddou, directeur général de la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR), a fait savoir que « le marché des assurances au Maroc offre de véritables opportunités contribuant ainsi à la transformation de l’économie marocaine » en y « injectant quelque 13.000 milliards de DH ».

M. Baddou s’est dit également très fier et tellement heureux de voir le Royaume élu pour abriter la prochaine édition des assises de la FANAF en février prochain à Marrakech.

« C’est la première fois que l’Afrique du nord va abriter ces assises depuis la création de la FANAF en 1976 », a-t-il dit, adressant ses vifs remerciements à « l’ensemble des délégués qui ont eu confiance au Maroc ».

M. Baddou, à la tête d’une importante délégation marocaine, a réitéré l’engagement de la FMSAR à ne pas lésiner sur les moyens pour que la prochaine AG de la FANAF sera un succès à tous les niveaux et pour « battre le record de participation de 1.000 délégués ».

Par la même occasion, les délégués de la FANAF ont examiné et adopté le rapport d’activités de l’exercice précédent ainsi que le rapport financier.

L’AG de la FANAF a été aussi l’occasion d’entériner le recrutement d’Efransdy Koodu en tant que secrétaire général permanent de la FANAF et ce, en remplacement de Papa Ndiaga Boye.

A noter que le Maroc est représenté à la 40è assemblée générale annuelle de la FANAF (15 au 18 février), par une importante délégation composée notamment de responsables, professionnels et experts dans le domaine de l’assurance et de la réassurance.

Près de 1.000 délégués en provenance d’une trentaine de pays participent à ce conclave, placé sous le thème « l’assurance africaine au cœur de l’émergence économique ».