Après le conseil, Moncef Belkhayat renoue avec la communication à  travers Régie 21 et Digital Crea

La première a pour objet l’achat et la vente d’espaces publicitaires, la deuxième est spécialisée dans la e-réputation, le marketing digital et la gestion d’image. Hormis des membres de sa famille, d’autres entrepreneurs marocains dans les tours de table.

Nous en parlions dans notre édition du 8 juin courant (Voir Article), Moncef Belkhayat, ex-ministre de la jeunesse et des sports, n’a pas perdu trop de temps après la fin de son mandat pour retrouver le monde des affaires. En quelques mois, il s’est lancé dans une kyrielle de métiers à la fois.

Celui qui avait créé AT Com, un holding qui regroupe les participations du groupe Benjelloun dans des sociétés opérant dans la communication, vient d’investir simultanément dans la régie publicitaire et la communication digitale. Ces deux métiers seront exercés par deux entités créées entre mars et mai 2012 : Régie 21 et Digital Crea SA. La première structure est une Sarl qui a pour objet l’achat et la vente d’espaces publicitaires média et hors média. Son capital est détenu conjointement par Ismael Belkhayat, son frère cadet, Hasofa SA, autre holding familial des Belkhayat et des personnes physiques marocaines. La gérance est, elle, assurée directement par Moncef Belkhayat.

Quant à Digital Crea, elle est constituée sous forme de société anonyme spécialisée dans la e-réputation, le marketing digital et la gestion d’image. En plus des deux frères entrepreneurs, d’autres actionnaires figurent dans le tour de table.

Rappelons que ce n’est pas la première diversification opérée par l’ex-ministre. En partenariat avec l’enseigne espagnole Europraxis, il a créé depuis janvier Europraxis ALG consulting Maroc dont le capital de démarrage a été fixé à 5,25 MDH.

Ses participations dans cette société spécialisée dans le conseil pour l’industrie touristique et des loisirs sont portées par Tornado Informatique et Technology, une filiale du holding familial H&S Invest.

Ces nouveaux investissements viennent étoffer l’activité «historique» des deux holdings de tête H&S Invest et Hasofa, à savoir la logistique avec Dislog et Communivers qui opèrent dans la distribution de produits de grande consommation (hygiène, tabacs, alimentaire) et celles plus récentes des technologies de l’information à travers Tornado Informatique et Technology et WibZeneration ainsi que la gestion locative par l’entremise de Tit Real Estate. D’autres initiatives, toujours signées la famille Belkhayat, ont vu le jour, notamment dans le courtage en assurance.