Après Fès, la chaîne hôtelière Marriott lorgne Casablanca, Rabat et Tamuda Bay

D’une capacité de 244 chambres, le Fès Marriott Jnane Palace a rouvert après plusieurs mois de rénovation. Le taux d’occupation moyen atteint 40%, principalement grâce aux séminaires et conférences.

La chaîne hôtelière Marriott a ouvert son premier hôtel au Maroc, le Fès Marriott Jnane Palace. Il s’agit d’un établissement 5* situé au cœur de la ville impériale appartenant au groupe CDG qui a signé un contrat de gestion avec le groupe américain. Après avoir été fermé pendant plusieurs mois pour rénovation, il a rouvert l’année dernière avec un design et une architecture mauresque authentique. D’une capacité de 193 chambres, 34 suites familiales, 10 suites junior, 6 suites exécutives et une suite ambassadeur, le Fès Marriott Jnane Palace dispose également d’une salle de sport avec un centre de spa, d’une piscine de 900 m2 et d’un jardin de 7 ha où les oliviers produisent une huile bio utilisée dans le restaurant italien Dolce Vita. En réalité, l’hôtel propose un mix de spécialités à travers trois enseignes : le Marriott Café qui offre une cuisine fraîche et des gourmandises variées; l’Herbier de l’Atlas, dédié à la gastronomie méditerranéenne et enfin le Dolce Vita. Il y a également quatre autres lieux où on peut déguster des grillades, des salades et autres mets. Ce sont le piano bar, le salon de thé lounge, le pool snack bar et le lounge bar.

La première clientèle est marocaine

Pour les banquets et séminaires, l’établissement met à disposition une salle de congrès d’une capacité de 1 300 places, la plus grande de la région (en attendant la construction d’un centre de congrès à Fès), une grande salle modulable en trois salles distinctes avec 4 cabines de traduction, en plus de 2 salles de commission indépendantes et un grand foyer. D’ailleurs, les conférences et meetings contribuent largement à l’augmentation du taux d’occupation moyen qui est actuellement de 40%, en ligne avec celui des établissements de la ville. «La première clientèle de l’hôtel est marocaine, mais nous accueillons plusieurs touristes français, chinois, américains et brésiliens grâce notamment à la nouvelle ligne directe entre Lisbonne et Fès opérée par Tap Portugal», déclare Gerald Moutte, directeur général de l’hôtel. L’établissement devrait subir une deuxième rénovation dans 7 ans. En attendant, l’enseigne souhaite se développer à la Marina de Casablanca, à Rabat et à Tamuda Bay avec sa marque Ritz Carlton, entre autres.