Amoud investit 71 MDH pour l’extension

Deux points de vente seront ouverts à Mohammédia et au quartier Californie à Casa

Une nouvelle usine produira paninis, pain de mie, gâteaux marocains, mignardises pour les marchés local et étranger.

Amoud, enseigne marocaine de boulangerie pâtisserie, élargit son réseau. Ses propriétaires, M’hamed Akdim et Lahcen Essalhi, ont décidé d’ouvrir deux boutiques, l’une dans le quartier Californie de Casablanca, en décembre prochain, et l’autre à Mohammédia, dans les tout prochains jours. Ces deux nouvelles implantations auront nécessité un investissement de 11 et 20 MDH, soit 31 millions au total.

Mais, chez Amoud on voit plus loin. Encouragés par la réussite de l’enseigne devenue, sur le marché local, une référence en matière de pâtisserie, les deux partenaires ont fondé, il y a peu, une société dénommée «Maroc dessert international». Dotée d’un capital de 8 MDH, cette nouvelle entité produira paninis, pain de mie, pain à hamburger et à hot-dog…, le tout distribué dans les grandes et moyennes surfaces ainsi que dans les supérettes.

A l’export, Maroc dessert international proposera, à travers un partenaire français spécialisé dans la pâtisserie, des tartes, des mignardises (éclairs, mille-feuilles…) et des petits fours marocains, de plus en plus demandés à l’étranger. Pour respecter les normes européennes en matière de traçabilité, le pâtissier marocain importera une partie de ses matières premières.

Un budget de 40 MDH a été investi dans cette nouvelle activité, couvrant le terrain et un bâtiment à trois niveaux d’une superficie de plancher de 6 000 m2 abritant l’usine, un restaurant et une boutique Amoud. Avec les nouvelles boutiques de Mohammédia et de Californie, cette enseigne comptera cinq adresses, dont deux sur les boulevards Emile Zola (la première) et Massira Al Khadra, à Casablanca. Grâce à ces nouveaux investissements qui se montent à 71 MDH au total, ce sont 160 emplois qui s’ajoutent aux 120 créés depuis le lancement de la marque.