Al Barid Bank se lance dans le transfert d’argent

Le groupe lance sa propre marque, Barid Cash. Il compte ouvrir 400 points de vente d’ici 2017. Le programme d’investissement porte sur 121,5 millions de DH.

Al Barid Bank est en train d’entamer une nouvelle phase de son développement en se lançant dans le transfert d’argent. L’institution financière, qui a été autorisée à créer une filiale dédiée à cette activité le 8 juillet 2013, a définitivement entériné la création de sa marque «Barid Cash», mercredi 25 juin. Et ce, sachant que la décision de créer cette filiale a été actée par le Conseil de surveillance de la banque le 31 octobre 2012. «Nous comptons développer un large réseau avec une forte capillarité et une grande flexibilité en termes de coûts et d’horaires d’ouverture», affirme le management de Barid Cash qui vise l’ouverture de 400 points de vente à l’horizon 2017. Ces points de vente viendront se greffer au réseau des 1800 agences dont dispose Al Barid Bank à travers le pays.
La stratégie de Barid Cash repose sur deux axes. Le premier : développer un réseau «dense et flexible» en termes de coûts et d’horaires de travail, allant de 8h à 20h y compris le samedi. La nouvelle structure compte s’appuyer sur des points de vente franchisés ou gérés en propre. Le second axe a trait à la diversification des activités tournant autour du transfert d’argent, en misant sur les synergies avec sa maison mère, notamment pour ce qui est des produits monétiques.

Le chiffre d’affaires devrait croître de 25% par an

D’un capital de 20 millions de DH, Barid Cash prendra la forme de société anonyme, chapeautée par un conseil d’administration. D’abord intermédiaire dans le transfert d’argent, Barid Cash se spécialisera aussi dans les opérations de change (en attendant les agréments de Bank Al-Maghrib et de l’Office des changes).
Selon le Bulletin officiel, un programme d’investissement est prévu pour la période 2013-2022, d’un montant de 121,5 millions de DH. Le business plan établi pour cette période table sur une évolution annuelle du chiffre d’affaires de 25,4%. Ce chiffre devra passer ainsi de 25,8 millions de DH en 2013 à 198 millions en 2022. Le résultat d’exploitation et le résultat net devraient aussi s’inscrire en hausse, selon les prévisions d’Al Barid Bank. Ils devront passer respectivement de 2,9 millions de DH et 1,3 million en 2014 à 84,6 millions et 63,4 millions à l’horizon 2022. Soit des taux de croissance moyen annuel de 52,5 et 62,6%. Le taux de rentabilité prévu serait de 15,25%, selon les initiateurs du projet.