Zagora : hausse prévue de 20% de la production des dattes

Selon des prévisions officielles, la production de dattes dans la province de Zagora connaîtra un bond de 20% sous l’effet des bonnes conditions climatiques et des efforts consentis par les différents acteurs de la filière.

Bonne nouvelle pour les phœniciculteurs de la province de Zagora. La production de dattes attendue durant la saison agricole 2019-2020 dans cette province est estimée à plus de 63 000 tonnes, un chiffre en hausse de 20% en comparaison avec la saison précédente, à en croire l’Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) de Ouarzazate. Explication : «Cette hausse de la production attendue est le fruit notamment des précipitations enregistrées cette année au niveau de la région de Drâa-Tafilalet et qui ont eu un impact positif sur le développement des cultures», a expliqué Abdellah Ellioui, chef du service de la production végétale à l’ORMVA de Ouarzazate.

Ce bond significatif de la production est aussi le résultat des efforts fournis sur le plan de l’amélioration des techniques de production et de renforcement des capacités des agriculteurs et des autres acteurs intervenant dans le secteur agricole, toujours selon M.Ellioui qui s’exprimait dans une déclaration relayée par la MAP.

Autre explication et non des moindres : les résultats positifs du Plan Maroc Vert (PMV) dans le secteur agricole à Zagora, à la faveur des projets réalisés et programmés, dont trois portent sur le développement du palmier dattier au niveau des oasis de la province avec une enveloppe globale de près de 463 millions de DH.

Dans le détail, ces projets ont pour objectif le développement du palmier dattier sur 17 000 ha et l’augmentation de la production de dattes de 45000 à près de 60 000 tonnes, ainsi que la valorisation de ce produit et l’encadrement des producteurs.

Selon des données de l’ORMVA de Ouarzazate, la province de Zagora est connue par la grande variété de ses dattes produites, dont Mejhoul, Boufeggous, Jihel, Najda et Bousthami. Le nombre de palmiers que compte la province est estimé à 600 000, dont 200000 palmiers dattiers, répartis sur plusieurs oasis, notamment Agdez, Mezguita, Tanzouline, Mhamid, bassin de Maider, Fezouta et Ternata.

Dans le même contexte, la province de Zagora se penche, en partenariat avec le Conseil provincial, la Coopération allemande, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et les organisations professionnelles, sur l’élaboration d’une stratégie pour le développement du secteur de la phœniciculture, à travers l’amélioration de la qualité du produit, les conditions de sa commercialisation et la création d’emplois.

Créé en 2016, le comité provincial du développement humain vise la concrétisation d’un développement économique durable, la création d’emplois, l’amélioration des conditions de vie de la population et le développement des secteurs productifs, notamment agricole.

Le conseiller de la Coopération allemande à Zagora, Mohamed Azzouz, a relevé que ce comité œuvre, depuis sa création, à faire un diagnostic des problèmes entravant la production dans le secteur de la phœniciculture, ainsi qu’à accompagner et encadrer les agriculteurs durant l’ensemble des étapes de production.
Il a fait savoir, à cet égard, que des experts de la Coopération allemande supervisent, en partenariat avec la province de la préfecture de Zagora, l’encadrement de 1400 bénéficiaires, ajoutant que les efforts fournis jusqu’à présent ont permis la commercialisation de plus de 61000 tonnes de dattes de la province sur le plan national et la création de plus de 4 800 jours de travail.