Financement de l’agriculture : Tamwil El Fellah, près de 800 MDH de crédits et 73 000 clients

Acteur de référence en matière de financement de la petite agriculture, Tamwil El Fellah réitère son engagement dans le cadre du soutien au Plan Maroc Vert en promouvant des petites et moyennes exploitations agricoles présentant des projets rentables et viables et exclues du financement bancaire classique.

Afin d’accompagner la dynamique engendrée par le Plan Maroc Vert et permettre à la petite agriculture d’accéder au financement en tenant compte de ses contraintes et besoins réels, le GCAM a lancé, en partenariat avec l’Etat, la société de financement pour le développement agricole Tamwil El Fellah (TEF). Les petits agriculteurs ciblés sont ceux inscrits sur les listes de programmes gouvernementaux, et qui sont situés au niveau des zones marginales (bour défavorable, montagne et oasis).

Lors du lancement de ses activités en juin 2010, TEF avait pour mission d’accompagner les agriculteurs bénéficiaires de projets relevant du pilierII du Plan Maroc Vert et n’ayant pas accès au financement bancaire. Ces projets sont au nombre de 480 pour environ 500000 bénéficiaires, et visent, entre autres, à augmenter les revenus des petits exploitants, à travers trois axes d’amélioration. Ils concernent la reconversion en cultures à haute valeur ajoutée (olivier, amandier, vigne, …), la diversification des activités et des productions agricoles destinées à créer des revenus complémentaires comme les produits de terroir (miel, safran…), et l’intensification et/ou la valorisation des filières en améliorant les processus de production (lait, viandes rouges, dattes,…).

Son champ d’intervention a ensuite été élargi aux petits producteurs bénéficiaires des projets d’agrégation, ayant également des difficultés d’accès au financement bancaire. Ce sont des projets d’agrégation situés dans les zones à fort potentiel agricole et à forte valeur ajoutée (zones bour favorables ou irriguées) et bénéficiant principalement d’un investissement privé. Ces projets ont notamment pour objectif de moderniser la production et d’augmenter la productivité agricole.

Par la suite, en juillet 2012, Tamwil El Fellah a été habilité à intervenir en dehors du cadre du Plan Maroc Vert, ceci afin de soutenir la dynamique gouvernementale. Les principaux partenaires de la filiale sont des agences spécialisées chargées de la gestion opérationnelle des projets de l’Etat: l’Agence pour le développement agricole (ADA), l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA).

Tamwil El Fellah soutient également la reconversion des systèmes d’irrigation traditionnels en techniques d’irrigation goutte à goutte, l’objectif étant de préserver les ressources limitées en eau d’irrigation et d’être en phase avec le plan national d’économie d’eau en irrigation. De plus, TEF encourage le développement de l’agriculture durable et plus particulièrement la reconversion de l’irrigation gravitaire, faisant appel aux énergies fossiles, à des systèmes d’irrigation localisée utilisant le pompage solaire. A cet effet, le GCAM compte financer 3000 nouveaux projets. S’agissant des activités économiques exercées en milieu rural, elles sont par ailleurs placées parmi les priorités de TEF vu qu’elles permettent d’améliorer les conditions de vie et les revenus des populations rurales et agricoles. Ces activités visent également la diversification des revenus et englobent l’artisanat, le commerce de proximité, tourisme rural, ainsi que d’autres activités génératrices de revenus.

Enfin, àfin d’être en phase avec les modes d’intervention du PMV qui vise l’organisation des agriculteurs au sein de groupements, TEF encourage et cible les coopératives et associations de petits producteurs considérées comme clés de succès de ces projets gouvernementaux. A ce niveau, TEF cible, à l’horizon 2020, 550 coopératives pour un minimum de 10 000 adhérents.

Les résultats de cette stratégie ambitieuse et intégrée sont parlants. TEF a produit, durant le premier semestre 2017, près de 215 MDH de crédits portant ainsi l’encours brut des crédits accordés à 784 MDH. A juin 2017 le groupe a atteint un portefeuille de 72 373 clients dont 23 000 adhérents à des coopératives agricoles inscrites dans les livres du CAM pour le compte de TEF (soit une augmentation de plus de 14 310 clients).