350 hectares d’oliviers à Chefchaouen pour 5 millions de dirhams

La direction provinciale de l’Agriculture à Chefchaouen vient de lancer un appel d’offres pour une nouvelle plantation d’oliviers de plus de 350 hectares.

Des travaux de plantation de 350 ha d’oliviers devraient démarrer dans les environs de Chefchaouen, précisément entre le cercle Bouhmed et celui de Bab Taza. Un appel d’offres vient d’être récemment lancé par la direction provinciale de l’Agriculture qui devrait procéder à l’ouverture des plis le 12 septembre prochain.

Le marché estimé à plus de 5 millions de dirhams comprend les travaux de pré-plantation et de plantation qui devraient durer quatre mois. Mais aussi l’entretien de ces plantations durant 20 mois. Pour les récotes, en revanche, il va falloir attendre trois autres années.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme développement de l’arboriculture fruitière dans la région de Chefchaouen. L’objectif étant de dynamiser et de restaurer l’économie locale par l’accompagnement de l’augmentation de la production des olives, la modernisation des systèmes de production et de valorisation dans la perspective de réduire la pauvreté par la croissance économique, et donc l’amélioration des revenus, l’augmentation de la productivité, et la création d’emploi au niveau des zones concernées par ce projet.