Agri Expo Maroc tient sa troisième édition à  El Jadida

L’objectif de l’organisateur est d’apporter les technologies avancées aux agriculteurs qui ne peuvent visiter les grands salons. Toutes les filières agricoles sont représentées. Doukkala-Abda est l’une des régions agricoles les plus riches du Royaume.

Après Berkane en 2012 et Larache en 2013, la troisième édition du salon Agri Expo Maroc s’est tenue du 16 au 18 septembre à El Jadida. «Notre action, explique Samir Tazi, organisateur du salon, est portée par notre volonté, notre conviction militante pour l’émancipation, le développement de notre force économique : notre agriculture».
Le salon, en faisant escale dans différentes régions du Royaume, tente d’apporter localement aux agriculteurs qui ne peuvent visiter les grands salons comme le Siam, le Sifel…, les technologies avancées dont ils ont besoin dans leur activité productrice. «Notre concept de salon itinérant est de faire adhérer tous les intervenants (associations professionnelles, fédérations, confédérations, DRA, entreprises …) de toutes les filières agricoles pour apporter leur pierre à l’édifice». Ainsi, les exposants proposent aux visiteurs un assortiment d’intrants et fournitures tels que produits phytosanitaires, engrais, matériel agricole (tracteurs, matériel de récolte et de taille), semences maraîchères, produits de terroir, matériel d’irrigation, etc.
De nombreux visiteurs de la région Doukkala-Abda ont fait le déplacement jusqu’à El Jadida mais pas seulement puisqu’on a constaté la présence de professionnels d’autres régions éloignées comme Agadir, Fès…, et même venus de l’étranger (Maghreb, Europe). Sans oublier la présence d’institutionnels, d’associations professionnelles et de représentants des directions régionales de l’agriculture. Comme quoi le salon a bien trouvé ses marques.

Une région riche en produits du terroir

La région qui l’accueille cette année est connue pour la qualité et la diversité de ses produits du terroir : vigne doukkalie (12 750 ha), câpre (7 000 ha), truffe blanche du littoral (5 500 ha), arganier (4 000 ha), figues Had Oulad Frej (1 000 ha), cumin beldi (1 000 ha), cactus Akouri, menthe Maachi, etc. Elle bénéficie d’une grande diversité pédo-climatique, d’une proximité des grands centres de consommation grâce à une infrastructure d’acheminement (autoroute, chemin de fer). Elle dispose aussi d’unités agro-industrielles telles les unités de trituration d’olives (58), minoteries (11), conserves végétales (8), fabrication d’engrais et d’aliments de bétail, laiteries et sucreries. Tous ces atouts en font l’une des régions agricoles les plus riches du Royaume. Elle assure une production consistante et très diversifiée. Ainsi, la superficie céréalière atteint 650 000 ha, les fourrages 52 000 ha, les légumineuses, le maraîchage et l’arboriculture entre 32000 et 38 000 ha chacune, la betterave à sucre 17 000 ha, etc.
L’élevage n’est pas en reste. La région produit 8% du volume national de viandes avec un tonnage de
53 000 t de viandes rouges et 90 000 t de viandes blanches. L’effectif de bovins atteint 420 000 têtes et celui des ovins 1 650 000.