Agadir met le paquet pour reconquérir le marché scandinave

En 2009, les arrivées de touristes nordiques ont baissé de 35%
L’année sauvée par des marchés émergents comme la Russie, la Hongrie et la Pologne
Promotion soutenue en 2010 en Scandinavie.

Bonne initiative que celle du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir qui a rendu publics les travaux de son conseil d’administration qui s’est tenu le 8 janvier dernier. Travaux consignés dans un document volumineux qui donne une idée claire de l’évolution de l’activité touristique en 2009 dans la capitale du Souss et met en évidence le plan d’action du CRT établi pour l’année 2010.
On le sait, la crise du tourisme au niveau international n’a pas épargné Agadir en 2009, mais la destination a, malgré tout, sauvé les meubles en affichant des baisses acceptables en termes d’arrivées (-3,09%) et de nuitées (-3,61). Les arrivées se montent ainsi à 699 000 au lieu de
721 000 en 2008, et les nuitées sont passées de 4,214 millions à 4,062 millions. En dehors des hôtels 2 étoiles, toutes les autres catégories d’établissements ont affiché une baisse sur les deux indicateurs.
Autre constat important : les marchés traditionnels d’Agadir sont en perte de vitesse, mais les reculs ont été amortis par des marchés nouveaux. En effet, les touristes scandinaves (Suède, Norvège, Danemark), traditionnels clients de cette destination, affichent les taux de recul les plus élevés entre 2008 et 2009, soit 35,16% pour les arrivées et 35,65% pour les nuitées. Ils sont suivis des Italiens avec -11,9% pour les arrivées et -11,5% pour les nuitées alors que les Allemands sont respectivement à -8,20% et de -11,56%. Pour les Français et les Espagnols, les baisses sont respectivement de 7,90 et 6,67% pour les arrivées et de 5,80 et 10,60% en ce qui concerne les nuitées.
La contraction du marché européen dans son ensemble est tout à fait logique. Aucun pays de ce continent n’a été épargné par la crise qui s’est traduite par son cortège de licenciements et la baisse du pouvoir d’achat. En définitive, les besoins primaires (alimentation, logement…) ont été privilégiés par rapport aux loisirs.

Un budget de 84 MDH pour la promotion

En revanche, les marchés émetteurs émergents ont eu du répondant. Pour illustration, le nombre de touristes saoudiens a augmenté de 63,78 %, passant de 11 306 à 18 515 avec un total des nuitées qui s’est établi à 123 758 au lieu de 70 502.
Les trois principaux marchés de l’Europe de l’Est sont aussi en hausse. Les arrivées de Russes ont augmenté de 50,06%, à 11 321 et les nuitées de 62,79%, à 95 631.
La Hongrie, autre marché nouveau, a vu ses arrivées progresser de 36,46% et les nuitées de 34,06%. Il en va de même pour le marché polonais dont le nombre de touristes a augmenté de 3,95%, soit 24 739 au lieu de 23 799 pour des nuitées qui ont atteint 129 000.
Ces performances ont été possibles, entre autres, grâce à un budget conséquent alloué à la promotion, même s’il est encore insuffisant par les professionnels. Pour l’année 2009, il s’est élevé à près de 84 MDH. Ce montant est réparti entre le budget communication (30 MDH), le budget co-marketing (32 MDH), le budget du programme Cap 2009, initié par le ministère du tourisme en février 2009 (14 MDH) et, enfin, le fonctionnement du CRT (7,63 MDH).

Neuf vols supplémentaires sur Agadir à partir des pays scandinaves

Pour l’année 2010, et pour reconquérir les marchés des pays scandinaves, l’Office national marocain du tourisme (Onmt) et le CRT ont mis en place un plan d’actions quasiment dédié à Agadir. Il comprend une présence dans les foires et salons de ces marchés, et l’organisation de manifestations ponctuelles comme l’organisation au début du mois de juin prochain, à Stockholm, de la semaine culturelle, gastronomique et touristique, d’une journée marocaine à Oslo le 20 mai prochain. D’autres événements sont prévus, notamment la participation, toujours à Stockholm, à la soirée dédiée aux journalistes suédois programmée ce premier semestre  ou encore la projection en avant-première d’un film tourné au Maroc.
Par ailleurs, il est prévu durant cette année plusieurs opérations de relations publiques avec l’organisation d’un voyage pour la découverte d’Agadir pour les responsables des tour-opérateurs Thomas Cook et Kuoni en mai prochain. On retiendra aussi le projet de création sur facebook d’un groupe Maroc en langue suédoise.
Sur le volet du co-marketing, plusieurs contrats seront signés en 2010/2011 avec les TO scandinaves dont Travel Danemark, Appolo, Kuoni et TC, avec l’objectif de positionner le Maroc comme destination à la fois culturelle et balnéaire, à travers la mise sous les projecteurs de Marrakech et Agadir.
Il est également prévu un plan ambitieux de vols charters avec au moins 9 vols supplémentaires sur Agadir à partir des pays scandinaves. Dans cet esprit, la compagnie low cost jet4You est en train de négocier son entrée sur le marché scandinave pour programmer Agadir à partir de ces pays.