Afriquia Gaz acquiert Tissir Primagaz et devient leader du marché du GPL

La filiale d’Akwa Group fera appel au marché financier courant 2005.

Joli coup pour Afriquia Gaz. Vendredi 29 avril, la filiale (68%) d’Akwa Group a acquis, auprès de CGP Primagaz, 99,99% de Primagaz holding et 100% de la société Sodipit (voir schéma). Ce faisant, l’opérateur GPL s’est adjugé les 50% restants de la société Tissir Primagaz, leader jusqu’à présent sur le marché, les autres 50% étant déjà détenus par une autre filiale du groupe, depuis le rachat par Akwa du groupe Oismine (marque Somepi), le 2 mars dernier (voir La vie éco du 4 mars 2005).
Avec une telle acquisition, le groupe Akwa se positionne comme le nouveau leader sur le marché du GPL (gaz de pétrole liquéfié : butane et propane). Dans un marché de près de 1,3 million de tonnes, fortement atomisé puisque moins de 18 distributeurs agissent sur les divers segments, l’opération conclue à fin avril permet à Afriquia Gaz, grâce à sa marque éponyme et aux deux nouvelles marques Tissir Primagaz et Campingaz, de contrôler un peu plus du tiers du marché de la distribution de gaz et de s’arroger le statut de leader, suivi par Shell – jusqu’alors second derrière la société Tissir Primagaz – distributeur des produits butagaz (17% de parts de marché) et Ziz (7% de parts).
L’opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, permet également à Akwa Group, déjà premier groupe pétrolier marocain, de se renforcer dans l’ensemble de la chaîne de valeurs de l’activité GPL. En effet, hormis Tissir Primagaz, dans la corbeille de la transaction, il y a également les 100% de Sodipit, société de fabrication de bouteilles et d’accessoires ainsi que 8% de Somas, compagnie de stockage de GPL au sein de laquelle sont représentés les plus gros opérateurs sur le marché.
Quid du rapprochement ? Comme dans le cas de l’acquisition de Somepi, pour quelques mois encore, les trois marques (Afriquia Gaz, Tissir Primagaz et Campingaz continueront de coexister) et leur réseau de dépositaires seront maintenus. Le temps pour les deux cabinets Mc Kinsey et Valyans Consulting de peaufiner la stratégie de rapprochement, soit d’ici à septembre 2005 .