Affichage dynamique : le français Citiled s’implante au Maroc

Il a signé un gros contrat avec Maroc Telecom.

Quelques mois après avoir remporté un marché très important au Maroc, le groupe français Citiled crée Innovative Media Façade (IMF), une filiale basée à Casablanca. Ce spécialiste des façades animées a fait de notre pays sa première base africaine stable. En décrochant un méga-contrat avec Maroc Telecom, Citiled fait une entrée remarquée sur le marché marocain où de plus en plus de Corporates s’intéressent aux technologies d’affichage dynamique pour en faire un outil de communication complémentaire, voire de revenus annexes en vendant aux annonceurs des «slots» sur leurs propres écrans.

Pour l’opérateur télécoms marocain, IMF installera sur la devanture de son imposante tour de Hay Riad à Rabat, qui abritera, dès 2012, son futur siège social, quelque 1 800 m2 d’équipements d’animation, dits Digital media façade, et 4 500 m2 de solutions d’éclairage, dites Digital media lighting. Avec un tel investissement, Maroc Telecom est assuré de disposer dans un an du plus grand écran d’affichage du pays et qui de surcroît sera le premier à faire un «circuit fermé» en ceinturant des quatre côtés le bâtiment de son siège.

Créée en 2006, Citiled a connu un développement fulgurant dans le design, l’ingénierie, la production et l’installation de systèmes de vidéo et d’éclairage dynamique intégrés à l’architecture des bâtiments en utilisant exclusivement la technologie Led, que l’on appelle également média-façades. A travers ses bureaux de Londres, Dubaï, Abu Dhabi, Ryad, Beyrouth, et prochainement Shanghai, cette PME innovante a déjà pris pied à l’international où elle compte plusieurs projets.