Special aéroports : Plusieurs lignes créées à destination et en partance du Maroc

Les chiffres flatteurs d’arrivées de touristes enregistrés par le Maroc en 2016 en ont fait une des principales cibles des compagnies aériennes pour le lancement de nouveaux trajets pour l’année 2017.

Le Maroc peut se réjouir de ses arrivées touristiques et de son attractivité en tant que destination phare des touristes de par le monde. C’est ainsi que plusieurs compagnies aériennes ont lancé de nouvelles lignes ou ont renforcé celles déjà existantes, à l’instar de Transavia. En effet, la compagnie a ouvert trois nouvelles dessertes hebdomadaires partant de l’aéroport de Paris Orly à Tanger, à partir du 2 avril. Les vols de la compagnie aérienne low-cost filiale d’Air France-KLM, seront opérés par les habituels Boeing 737-800 de 189 places. Transavia sera en concurrence sur cette ligne avec Royal Air Maroc et les lowcost Air Arabia Maroc, TUIflyBelgium et Vueling. Cette ligne portera à sept le nombre de destinations de Transavia au Maroc, après Agadir, Oujda, Essaouira, Fès, Marrakech et Casablanca. Notons qu’en 2017, Transavia propose 14% de sièges supplémentaires par rapport à l’année dernière, avec un total de 7,2 millions de sièges sur 82 lignes vers 25 pays différents.

Dans la même lignée, la compagnie aérienne Air France a annoncé l’ajout au printemps prochain de Marrakech à son réseau, au départ de Paris-Charles de Gaulle. En effet, dans une conjoncture internationale des plus compliquées et une concurrence de plus en plus accrue, les excellents taux de remplissage enregistrés sur le Maroc sont plus que satisfaisants selon les dires de la compagnie. Ce qui fait du Royaume l’une des cibles majeures des compagnies aériennes pour le lancement de nouveaux trajets pour l’année 2017. Et cela, en dépit du fait que le Royaume souffre de la perte de sa clientèle touristique traditionnelle française en légère baisse. Dans les faits, Air France a récemment annoncé le lancement de nouvelles lignes entre le Maroc et la France.  A partir du 26 mars 2017, trois vols hebdomadaires en Airbus A320 permettront de rallier l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle au départ de Marrakech. Le service entre Paris-Charles de Gaulle et Marrakech-Menara sera assuré les mercredis, vendredis et dimanches. Marrakech deviendra la troisième destination marocaine d’Air France après Casablanca et Rabat. Par ailleurs, la compagnie réalise un come-back et renoue avec la ville ocre deux ans après l’avoir désertée. Un pari risqué vu la concurrence exacerbée sur la destination de Marrakech, mais la compagnie reste confiante. Elle compte néanmoins sur leur hub de Roissy et leurs possibilités de correspondances pour répondre à une demande qui n’est pas totalement couverte par l’offre présente. KLM ne dessert pas Marrakech, contrairement à Transavia qui opère depuis Paris-Orly (16 fois par semaine), Nantes (5), Lyon (3), Amsterdam-Schiphol (6) et Munich (2). Vers Marrakech, Air France sera en concurrence directe de nouveau avec easyJet et indirecte avec Royal Air Maroc et TUIfly (Orly).

Une offre supplémentaire de 4 vols hebdomadaires sera lancée par Air France en avril prochain sur Rabat, en plus des deux vols quotidiens déjà existants.

Au total, ce sont 18 vols par semaine. De plus, la compagnie française proposera également, du 17 juillet au 3 septembre, des vols, en Airbus A319 et A320 partant d’Agadir pour l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Cet été, le groupe Air France-KLM proposera jusqu’à 125 vols hebdomadaires vers sept villes du Maroc (Agadir, Casablanca, Essaouira, Fès, Marrakech, Oujda, Rabat). L’objectif de cette expansion est de pouvoir permettre aux clients de la compagnie de bénéficier d’un vaste réseau d’Air France grâce notamment au hub de Charles de Gaulle.  En effet, la compagnie mise sur les correspondances internationales à partir de son hub de Roissy pour desservir  les destinations touristiques phares du Royaume.

Pour Royal Air Maroc, 4 nouvelles villes européennes sont prévues à sa liste de destinations en 2017. Porto au Portugal, à partir du 26 mars. Quant à Naples (Italie), Bilbao (Espagne) et Manchester (Royaume-Uni), elles pourront être accessibles en vol direct depuis l’aéroport Mohammed V de Casablanca à partir du 27 et 28 mars. Les vols seront effectués par un Boeing 737-800, avec une capacité de 160 passagers (hors équipage), en classe business et classe économique. Rappelons que la RAM a lancé plusieurs nouvelles lignes depuis Casablanca en 2016 notamment à destination de Nairobi (Kenya), Rio de Janeiro (Brésil) et Washington (Etats-Unis).

Opérationnelles depuis le 4 décembre dernier, les quatre nouvelles lignes aériennes d’Air Arabia, Tanger-Paris Charles de Gaulle (CDG) et Tanger-Malaga ainsi que Fès vers Paris-CDG et Bordeaux. Il est à noter que ces liaisons directes vers Paris, Bordeaux et Malaga – qui sont ouvertes en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT), permettent à Air Arabia de renforcer son réseau en France et de porter à six le nombre de villes desservies par la compagnie dans l’Hexagone via des lignes directes.

Une orientation qui cadre bien avec celle des autorités marocaines du tourisme dans leur stratégie de renforcement des dessertes aériennes et de diversification des marchés émetteurs. Un positionnement du goût des professionnels du tourisme, toujours sur leur faim en matière de dessertes aériennes.