Actif Capital cède un terrain situé près du Morocco Mall à  300 MDH

Le terrain dénommé Akilam devait abriter un méga centre du groupe Benjelloun. Depuis son démarrage en 2005, le fonds d’investissement doté de 712 MDH n’a réalisé que 5 opérations.

Les actionnaires du fonds d’investissement en immobilier Actif Capital peuvent retrouver le sourire. Ce véhicule, dont la gestion en mode discrétionnaire (délégation absolue accordée au gestionnaire pour la réalisation des investissements et les désinvestissements) avait été retirée dès 2009 au gestionnaire Actif Invest, filiale de FinanceCom, a réussi à se débarrasser d’un de ses principaux actifs à un bon prix : 300 MDH. L’actif en question n’est autre que le terrain dit Akilam (situé à l’angle du boulevard de Biarritz) acheté en 2006 et qui devait abriter un méga-centre commercial dénommé Casa Mall, juste à coté du Morocco Mall.

Egalement convoité à l’époque par Aksal, principal investisseur dans ce complexe ouvert en décembre 2011, ce terrain avait été l’objet de discorde avec le groupe Benjelloun. Il devait, outre la partie commerciale, abriter une unité hôtelière et une composante résidentielle. Sauf que le scandale né du rapport d’audit diligenté par les actionnaires d’Actif Capital en 2008 (dont Mamda-Mcma, Axa Assurances Maroc, Rma-Watanya….) avait abouti au gel de tous les projets de développement, y compris Akilam, initiés jusqu’alors par le gestionnaire Actif Invest, et a même valu son poste à l’ex-DG de celui-ci.

Il devait vendre à plus de 250 DH pour éviter une moins-value

Après plusieurs tentatives de cession à un prix dépassant les 250 MDH, soit un seuil à même d’éviter une moins-value après six ans de détention (fait rarissime en immobilier), Actif Capital s’en sort bien car, outre le prix d’acquisition, le propriétaire avait réalisé des études diverses et engagé des architectes pour la conception du projet. Mais le retour de la confiance des bailleurs de fonds n’est pas pour autant garanti, eux qui avaient enjoint au gestionnaire il y a trois ans de gérer les 712 MDH déjà injectés par leurs soins en run-off (mode de liquidation).  
Depuis son démarrage en mars 2005, Actif Capital a en tout et pour tout réalisé cinq opérations.

Outre Akilam et un immeuble acheté et revendu dans la foulée à Wana, ce premier fonds spécialisé dans l’immobilier au Maroc a également à son actif un immeuble de bureaux loué à Méditel, à Sidi Maârouf à Casablanca, un autre immeuble de bureaux R+10 en plein centre de la capitale économique dont la commercialisation en mode locatif a pris plusieurs années et, enfin, un projet de développement d’une résidence touristique haut standing de 120 appartements et d’une résidence senior de 81 appartements à Jnane Ennakhil à Marrakech.