Aceca s’associe avec le français Jean Busnot pour créer une société d’assurance-crédit au Maroc

Elle intervient sur les volets prévention du risque-client et recouvrement/contentieux.
Le marché compte déjà  trois opérateurs : Acmar, Axa Assurance Maroc et Smaex.

Jean Busnot Maroc SA. C’est le nom du nouveau cabinet de courtage, spécialisé en assurance-crédit, issu d’un partenariat entre le cabinet marocain de courtage en assurance, Aceca, et le français, Jean Busnot, présent dans près de 30 pays et qui tenait à s’implanter en Afrique. Ce qui est fait aujourd’hui suite à 18 mois de travaux notamment des discussions entre les deux partenaires et des rencontres avec les différentes compagnies de la place.
La nouvelle entité se spécialise donc dans l’assurance-crédit, une branche représentant un chiffre d’affaires global de 200 MDH et présentant d’importantes opportunités d’affaires en raison de la mondialisation de l’économie. Elle intervient à la fois sur les volets prévention du risque-client et recouvrement-contentieux. Bref, le cabinet Jean Busnot Maroc SA propose un service que l’entreprise peut intégrer comme un outil de gestion de son poste clients permettant de sélectionner les bons et mauvais payeurs. «Dans le contexte actuel, notamment la crise financière, pareille garantie revêt une importance majeure pour les entreprises qui ont de plus en plus de mal à recouvrer leurs créances», expliquent les responsables de Jean Busnot Maroc SA. La police d’assurance-crédit couvre trois services indissociables : un service de prévention, un service de recouvrement et enfin un service d’indemnisation. En ce qui concerne la prévention, l’assureur collecte, met à jour et analyse les données financières sur un grand nombre d’entreprises et évalue, sur cette base, leur solidité financière et détermine le montant de crédit pouvant être garanti.
Dès la survenance de l’impayé, le cabinet engage les discussions en vue d’un règlement à l’amiable ou bien par voie judiciaire afin de recouvrer la créance. A défaut de paiement, l’assureur procède à l’indemnisation du client dans un délai de 6 mois.

Le nouvel acteur négocie déjà quelque 300 contrats
Trois opérateurs se partagent actuellement le marché de l’assurance-crédit  notamment Acmar (filiale du leader mondial Euler Hermès), Axa Maroc (en partenariat avec la Coface) et la Smaex, qui domine l’assurance-crédit à l’export. Cette compagnie assure pour le compte de l’Etat les risques politiques et catastrophiques, et, pour son propre compte, les risques commerciaux ordinaires.
Comme ses concurrents, Jean Busnot Maroc SA travaillera essentiellement avec les entreprises étrangères implantées au Maroc, sans négliger les entreprises souhaitant se positionner sur les marchés étrangers. On retiendra que le nouvel acteur de l’assurance-crédit négocie déjà quelque 300 contrats essentiellement avec des entreprises françaises.