Accessoires auto : on dépense en moyenne 5 000 DH pour équiper sa voiture à  son goût

Les importations de parties et accessoires de carrosseries ont augmenté de près de 50% entre 2008 et 2010. Une large fourchette de prix selon les marques. La contrefaçon a envahi ce segment de marché.

Le marché de l’automobile est sur une tendance haussière depuis plusieurs années, et ce dynamisme profite pleinement au segment des accessoires auto. Beaucoup de propriétaires n’hésitent pas en effet à investir pour personnaliser et améliorer leur voiture.

Selon un distributeur, ils peuvent dépenser en moyenne 5 000 DH pour satisfaire leurs envies. Preuve que la demande est forte, les importations de parties et accessoires de carrosserie ont progressé de 49,38% entre 2008 et 2010, à 1,8 milliard de DH. Jantes en alu, pare-chocs, équipement audio, système de navigation, sellerie en cuir…, la demande porte sur une diversité d’équipements proposés par une multitude de distributeurs qui ont pignon sur rue à l’instar de Sonocar, Kits Auto, Profile Auto ou Auto Sound ou chez de petits revendeurs, notamment ceux du bd.

Khouribga à Casablanca et ceux de la joutia de Derb Ghallef. Du fait de cette atomicité qui entraîne une émulation, la fourchette des prix pour un même produit est très large et diffère selon la marque, qui constitue un solide critère de qualité.

Ceux qui cherchent à protéger leur véhicule peuvent trouver des pare-chocs entre 1 800 DH et 9 000 DH. Selon un gérant de magasin, les clients réclament de plus en plus les marchepieds, spécialement pour les 4×4, dont les prix commencent à partir de 2 000 DH. Ceux des jantes débutent à 2 000 DH et peuvent dépasser les 20 000 DH. Les attaches remorques sont commercialisés entre 2 000 DH et 8 000 DH, et les treuils, conçus spécialement pour les dépannages, à partir de 4 000 DH. Quant au pot d’échappement, il est possible d’en avoir à 400 DH. Le prix peut toutefois dépasser les 2 500 DH.

Ceux qui veulent se protéger des rayons UV disposent d’un large choix de vitres teintées affichées à plus de 2 500DH/véhicule. Et pour éviter d’égratigner la carrosserie, les automobilistes cherchent à installer des caméras de recul facturés entre 1 000 et 1 500 DH, et des aides au stationnement (avant et arrière) disponibles à partir de 1 200 DH. Concernant tout ce qui est design intérieur tel que la sellerie, le prix peut commencer à 9 000 DH.

Des postes multimédia incluant écran, caméra, GPS et bluetooth à partir de 5 000 DH

Le besoin n’est pas circonscrit à la solidité et au confort. Vu le nombre d’agressions qui ne cesse d’accroître, les clients deviennent de plus en plus intéressés par les équipements de sécurité. Dans cette catégorie, le GPS, l’alarme de sécurité et les systèmes de verrouillage centralisé des portes à distance sont proposés respectivement à 1 400 DH, 600 DH et 900 DH, installation inclue.

Une voiture c’est aussi un système audio performant pour les informations, comme on y passe une partie de la journée, ou pour briser la monotonie par une bonne musique lors des longs déplacements. Dans ce domaine, les postes DVD sont vendus entre 2 000 DH et 4 000 DH et plus selon la marque choisie. Et ce n’est pas tout. A cause des contraventions dues à l’usage du téléphone, la demande sur le kit main libre (bluetooth) continue à augmenter. Il faut  800 à 1 600 DH pour s’en équiper, pose comprise. Le prix du package de poste multimédia qui inclut écran, caméra, GPS et bluetooth peut en revanche dépasser les 5 000 DH.
Mais comme dans tous les domaines, à plus forte raison pour l’automobile, la qualité des équipements est fondamentale, parce que la vie en dépend.
Le hic est que cette branche des accessoires, comme d’ailleurs tout le secteur des pièces auto, est gangrénée par la contrefaçon. Ainsi, à Derb Ghallef, Derb Omar, et autres quartiers réputés, il est facile de trouver des pièces, souvent en provenance de pays asiatiques, la Chine en tête, à des prix défiant toute concurrence.

Quand des pièces d’origine arrivent à manquer, il y a des fournisseurs qui proposent des pièces compatibles. Mais pour la suite, il faudra se débrouiller. En fait, c’est avec le circuit organisé, les représentants ou distributeurs de grandes marques, que l’on est confronté à un moindre risque. «La différence entre nous et les vendeurs de contrefaçon, c’est que nous assurons le service après-vente et nos produits sont sous garantie. Certains accessoires sont en inox donc garantis a vie», souligne Abdellah Bouhouch, gérant de Sonocar.