A Rabat, les professionnels du bio promeuvent leurs produits

La superficie dédiée au bio a franchi la barre des 11 000 hectares, évoluant de 50% dans la dernière décennie. Les professionnels de la filière tablent sur la promotion
de la consommation via l’événementiel, entre autres.

Quelque 11 000 hectares. C’est la superficie consacrée à l’agriculture biologique au Maroc, à en croire le président du Club des entrepreneurs Bio (CEBio), Slim Kabbaj, une organisation professionnelle regroupant plusieurs maillons de la filière biologique, mais qui ne fait pas partie de la FIMABIO; l’inter-profession représentant ce secteur agricole auprès du département de l’agriculture.

«Cette superficie a augmenté de 50% par rapport aux dix dernières années», a-t-il ajouté dans une déclaration à l’ouverture du premier Salon régional bio à Rabat. Toutefois, malgré cette évolution, ce niveau demeure modeste en comparaison avec certains pays voisins qui comptent 300000 hectares, toujours selon le dirigeant de Green Village, le premier réseau de magasins bio au Maroc. Aussi, la question qui se pose avec acuité est de savoir comment développer la production.

Promouvoir la consommation

Un développement qui passe d’abord par le développement de la consommation, d’où l’organisation d’un premier rendez-vous régional pour la filière bio à Rabat. En effet, l’objectif de l’événement est de faire connaître le bio dans cette région à travers des exposants qui viennent pour présenter, vendre et faire déguster aux visiteurs leurs produits bio, ainsi que de leur expliquer directement qu’il s’agit de produits bio certifiés comme notamment des produits sans gluten, sans lactose, végétariens et végans pour qu’ils les consomment avec toute confiance.

«Le bio ce n’est pas seulement une passion ou un choix mais plutôt une culture qui vise à préserver la santé, comme le témoignent beaucoup de chercheurs et de laboratoires dans le monde, ainsi qu’à protéger l’environnement et la nature, puisqu’il est moins générateurs de gaz carbonique et de matières polluantes», explique le président du CEBio.

Ainsi, une exposante représentant le Centre d’insertion et d’aide par le travail a indiqué dans une autre déclaration que la participation à ce Salon offre l’opportunité de faire connaître encore plus les produits, à savoir les fruits et les légumes certifiés bio et qui sont réalisés par des personnes en situation de handicap capables de remplir plusieurs tâches et de s’intégrer dans le domaine du bio.

Le Salon régional bio a pour objectif de sensibiliser les consommateurs de la région sur la qualité et la spécificité des produits certifiés bio, d’expliciter l’importance de ces produits pour la santé et la protection de l’environnement, de faire connaître la palette des produits du terroir certifiés bio, de mobiliser les opérateurs de la région, de montrer les possibilités de valorisation des produits issus de l’agriculture biologique, afin de stimuler l’esprit de créativité et d’entrepreneuriat.

Cet événement qui sera prochainement organisé dans d’autres villes du Maroc se veut également un espace de sensibilisation pratique des professionnels et des consommateurs sur la réglementation du bio. Une quinzaine d’espaces sont réservés pour la vente de produits frais, de produits d’épicerie, de produits cosmétiques, de compléments alimentaires et d’écoproduits, avec une offre large et variée.

Côté chiffres, le salon a connu la participation de près de 16 exposants et prévoit environ 3 000 visiteurs attendus pour découvrir, déguster et apprendre à changer leur hygiène alimentaire, pour une consommation saine et responsable. Notons, enfin, que le Club des entrepreneurs bio (CEBio) regroupe des chefs d’entreprises dans les secteurs de l’agro-alimentaire, de la cosmétique, des compléments alimentaires, des produits d’entretiens et écologiques.