92 000 DH pour aller au Haj ! Un crédit à  la consommation s’impose…

Quelque 110 agences pourront participer à  l’opération. Le ministère des habous les critique pour la concurrence sur son produit social. Les prix vont de 38 000 DH à  92 000 DH par personne. Le plus gros des voyageurs opte pour la formule comprise entre 56 000 et 69 000 DH.

L’opération Haj (1432) organisée par les agences de voyages connaît cette année des petits remous liés à l’éligibilité de certaines grandes agences qui n’ont pas pu décrocher leur sésame. Le nombre d’agences retenues est de 110 dont 34 à Casablanca et 17 à Rabat.
1 300 places ont été éffectées au produit social qui sera commercialisé par 29 agences. Cette année, le quota qui leur est accordé, en fonction des inscriptions qu’elles ont reçues, s’élève, selon une source proche du dossier, à 5 057 personnes.
Ce qui devrait permettre à quelque 110 agences de participer à l’opération, étant entendu que chacune d’entre elles a le droit à un maximum de 45 personnes. Le quota est sensiblement le même que l’année dernière. Il est même moins important, si l’on prend en considération le fait que, lors de la précédente édition, les autorités saoudiennes avaient augmenté le quota des agences marocaines de 3 000 personnes après le désistement de la Tunisie.

Produit social à 38 000 DH : on loge à 5 par chambre

Les agences de voyages marocaines proposent cette année aux futurs pèlerins quatre produits dont un dit social commercialisé entre 38 000 DH par personne pour un logement à 5 par chambre et 42000 DH pour un logement à 4 personnes. Ce produit est du reste vivement critiqué par le ministère des habous et des affaires islamiques qui estime qu’il n’appartient pas aux agences de commercialiser un tel produit dont les prestations sont quasiment similaires avec le produit public commercialisé à 35 000 DH par les Habous. Toujours est-il que ce produit concernerait entre 800 et 1 000 personnes qui seront, selon les informations qui circulent dans le milieu des agences de voyages, toutes logées dans des hôtels situés à 1,5 km de la Kaâba.
Le deuxième produit, dit standard, est proposé avec trois prix différents : 56 000 DH par personne pour loger à quatre dans la même chambre, 61 000 DH pour trois par chambre et 69 000 DH pour deux par chambre, dans des hôtels de standing 3* ou 4*. Ce produit comprend la demi-pension, sauf pour les quatre jours où les pèlerins vont à Minan et Arafat où ils ont droit à la pension complète.
Le nombre de pèlerins qui auraient opté pour cette formule se situerait entre 3 500 et 4 000 personnes.
L’autre produit, appelé Premium et qui concerne à peu près un millier de personnes, coûte 72 000 DH en chambre triple et 84 000 DH en chambre double, dans un hôtel 5* avec pension complète, y compris à Arafat, où les pèlerins ont droit à un buffet. Il y aurait environ 200 personnes qui auraient opté pour ce produit. Enfin, il y a aussi le premium plus réservé à quelques nantis et qui est commercialisé par 4 ou 5 agences de voyages de la place au prix de 84 000 DH par personne en chambre triple et pension complète et 92 000 DH en chambre double avec les mêmes prestations. Un prix qui paraît quelque peu élevé étant donné le but de voyage qui est avant tout le pèlerinage, mais l’on peut supposer qu’il contient également -tout comme le produit standard d’ailleurs, mais avec moins de prestations- un avant et après pèlerinage consacré à faire du tourisme et du shopping et notamment dans la ville d’Al Madina.
Ces prix appellent une autre remarque : elle consiste à se demander ce qui fait la différence entre le produit social à 42 000 DH avec logement à 4 personnes par chambre et le produit standard à 56 000 DH avec les mêmes conditions de logement, sinon la demi-pension comprise dans l’option standard et qui revient, tout compte fait, à 14 000 DH.

Les agences sont notées sur 5 points

Il convient de signaler par ailleurs que le système de notation des agences candidates à l’organisation du Haj se base sur 5 critères : le respect des lois et des règles est noté sur 5 points, la capacité financière sur 20 points, la taille de l’agence et notamment le nombre de personnes qu’elle emploie sur 15 points, la contribution au secteur du tourisme est notée sur 25 points et l’évaluation du produit qui prend en compte les expériences des années précédentes en matière d’organisation du Haj est notée sur 35 points. Les agences candidates qui obtiennent une note inférieure à 60 points sont éliminées. Par ailleurs, on a appris que l’agence la mieux notée est une agence casablancaise qui a obtenu la note de 91 points sur 100 et la moins notée est une agence de Kénitra qui obtenu 63 points.