7,15 millions de touristes en 9 mois : 11% de plus !

Les Marocains résidents à  l’étranger constituent la moitié des visiteurs.
Marrakech reprend des couleurs et Oujda-Saïdia connaît une croissance de 38% des nuitées.
Le taux d’occupation atteint ou dépasse 50% dans les principales destinations avec un pic de 60% à  Agadir.

On attendait les statistiques des entrées et des nuitées touristiques du mois d’août, mais comme en 2009, ce sont celles du mois de septembre qui sont tombées un peu plus tôt que d’habitude ! Le ministère du tourisme et l’observatoire ont encore une fois fait l’impasse sur août qui, comme tout le monde sait, n’a pas été bon pour le tourisme national en raison de sa coïncidence avec Ramadan. Il n’empêche qu’en dépit de cela l’année touristique s’annonce très bonne en terme de croissance. Sur les neuf premiers mois, les arrivées ont atteint 7,15 millions, en hausse de 11% par rapport à la même période de l’année écoulée et l’on s’achemine très probablement vers les 9,4 millions de touristes prévus pour l’année 2010.

Fait rare, la progression des nuitées est équivalente à celle des arrivées

La structure par marchés émetteurs est quasiment la même. Les deux premiers restent la France et l’Espagne avec respectivement 2,6 millions d’arrivées (36%) et 1,6 million (23%), suivis de loin par les autres marchés européens (Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Belgique, Hollande) dont les parts tournent autour de 5%. Dans cette configuration, les Marocains résidents à l’étranger (MRE) représentent invariablement ou presque la moitié des touristes.
Bonne nouvelle également, alors qu’elles enregistraient une performance nettement moindre, les nuitées dans les hôtels classés ont elles aussi augmenté de 11% entre les deux périodes, s’établissant à 13,7 millions au lieu de 12,4 millions. Elles profitent aux 3 principales destinations que sont Marrakech, Agadir et Casablanca avec respectivement 4,7 millions, 3,7 millions et 1,2 million. Avec une hausse de 16%, «la ville de Marrakech a généré à elle seule la moitié des nuitées additionnelles», signale-t-on auprès du ministère de tutelle. Un effet de rattrapage pour la ville ocre qui a connu deux années éprouvantes auparavant. En termes quantitatifs, Tanger et Fès viennent après les trois premières destinations avec respectivement 630 000 et 606 000 nuitées. La hausse la plus  élevée est le fait d’Oujda-Saïdia qui a vu le nombre de ses nuitées progresser de 38%.
S’agissant du taux d’occupation, il s’est amélioré de 2 points par rapport aux 9 premiers mois de 2009, mais cette amélioration est plus nette à Marrakech dont le taux d’occupation a progressé de 4 points, s’établissant à 50%. Le plus fort taux, 60%, est enregistré à Agadir. Casablanca et Tanger s’en sortent bien avec un taux d’occupation de 53% et Rabat avec 55%. Par ailleurs, pour le seul mois de septembre, les arrivées ont augmenté de  27% par rapport au même mois de 2009, et les nuitées de 30%.