600 MDH pour une troisième voie sur l’autoroute Casa-Rabat

Elle sera opérationnelle en 2009
Les études techniques sont lancées.

Les études techniques relatives à l’élargissement de l’autoroute Rabat-Casablanca sont lancées par Autoroutes du maroc (ADM), et conduites par un groupement constitué du français Setauroute et du marocain CID.
Deux autres phases d’études sont au programme avant le lancement du projet. Les délais d’exécution dépendent des négociations qui seront entamées entre le concessionnaire (ADM) et le concédant qui est l’Etat, représenté par le ministère de l’Equipement. En effet, le cahier des charges de la concession prévoit l’examen éventuel d’un élargissement de «deux fois deux» à «deux fois trois» voies lorsque le trafic journalier moyen (TMJA) aura atteint, pendant une durée continue de 12 mois, 28 000 véhicules par jour. Actuellement, le trafic moyen journalier est de 23 000, même
si des pics de 30 000 à 35 000 véhicules par jour sont comptabilisés durant la saison
estivale.

On prévoit 28 000 véhicules par jour entre 2008 et 2010
Selon les estimations d’ADM, le seuil de 28 000 TMJA pourrait être atteint entre 2008 et 2010. Tout laisse croire que les négociations entre le ministère de l’Equipement et ADM pourraient débuter incessamment, pour lancer le projet d’exécution entre 2007-2008 et disposer de la troisième voie en 2009. Cette date coïncide avec celle de l’éventuelle organisation de la Coupe du monde 2010 et de l’échéance fixée pour accueillir 10 millions de touristes.
Notons que l’élargissement de la voie ne concerne, pour le moment, que la section concédée à ADM, délimitée au sud par l’échangeur d’Ain Harrouda (entrée de Casablanca) et au nord par celui de Hay Riad (entrée de Rabat), soit un tronçon de 62 km. L’élargissement de ce tronçon d’autoroute était déjà programmé au niveau de sa conception et devrait être réalisé au détriment du terre-plein intérieur (entre les voies actuelles), à l’exception de quatre franchissements d’oued, de bretelles d’échangeur et de quelques ouvrages d’art. Les études détermineront la meilleure solution technique : dédoubler un pont ou le détruire pour en construire un nouveau plus large… A l’heure actuelle, le coût du projet est estimé à 600 MDH.
Par ailleurs, plusieurs chantiers sont ouverts sur l’autoroute Rabat-Casa en 2004. Il s’agit de l’élargissement du pont de Harhoura. Le coût du projet est de près de 3,4 MDH. Le projet d’extension de la barrière principale de la gare de péage de Bouznika est également lancé. Les travaux ont débuté en février dernier et prendront fin en juin 2004. L’investissement est de 11 MDH