47% de touristes espagnols en plus

Le nombre de touristes étrangers a progressé de 21% n Le nombre de nuitées est en hausse de 11%.

Le ministère du Tourisme vient de rendre publiques les statistiques des arrivées et des nuitées touristiques durant le mois d’avril 2004. Bonne nouvelle, la tendance à la hausse aussi bien au niveau des arrivées que des nuitées se poursuit. S’agissant des quatre premiers mois de l’année, la hausse du nombre des arrivées est de 21%. Au total donc, le nombre de touristes qui ont visité le Maroc
durant cette période s’est établi à 1 271 255 contre 1 052 570 pour la même période de l’année précédente.
Le nombre de nuitées réalisées a connu, lui, une hausse moindre, mais non moins significative, de 11% par rapport à la même période de l’année dernière.
Ce sont, comme à l’accoutumée, les Français et les Marocains résidents à l’étranger (MRE) qui constituent le plus gros des effectifs des arrivées, avec respectivement 376 190, soit plus 26%, et 427 549, soit plus de 20%.

Les chiffres de 2004 meilleurs que ceux de 2003 et 2002

Les autres marchés émetteurs continuent aussi de progresser à des rythmes souvent intéressants, à l’exception toutefois des marchés allemand et scandinave qui connaissent, durant le mois d’avril, respectivement un recul de 10 et 23% par rapport au même mois de l’année dernière. Néanmoins, pour les quatre mois cumulés, le nombre de touristes allemands reste stable, et celui des Scandinaves recule de 8% seulement.
La surprise (en est-ce vraiment une ?) vient toutefois du marché espagnol qui enregistre le plus fort taux de progression des arrivées. Ainsi, si de janvier à avril 2003,
67 145 personnes ont visité le Maroc, au cours du premier quadrimestre 2004, elles ont été 32 000 de plus, ce qui porte le total du nombre de touristes espagnols à 99 036. 47% de plus ! Mieux, alors que les nuitées, tous marchés confondus, ne progressent que de 11% entre avril 2003 et 2004, celles réalisées par les Espagnols sont en hausse de 67%.
Nul doute que les accords signés avec Globalia, en novembre dernier, avec une hausse des fréquences aériennes entre le Maroc et l’Espagne, ont porté leurs fruits : mercredi 27 mai, les ministres du Tourisme et de l’Equipement et du Transport recevaient les présidents des groupes Thomas Cook (3e opérateur touristique mondial, 85 avions, 73 000 lits, 14 millions de clients) et Iberostar (premier opérateur touristique espagnol) pour une séance de travail. «Il s’agit de conclure des partenariats avec des opérateurs intégrés, voyagistes et avionneurs à la fois, qui s’engagent sur des objectifs chiffrés. Et les résultats ne peuvent que suivre», affirme Adil Douiri, ministre du Tourisme.
Cela dit, d’autres marchés connaissent des progressions remarquables : le marché américain (+36%), hollandais (+31%) et belge (+22%).
Les principales destinations nationales qui ont profité de ces arrivées en termes de nuitées durant le mois d’avril sont Agadir (+7%), Ouarzazate (+8%), Marrakech (+15%), Casablanca (+18%) et plus 20% pour Tanger et Fès. Cette dernière destination semble bénéficier des nouvelles dessertes directes à partir de l’Europe. Les taux d’occupation moyens des hôtels restent cependant, pour les quatre premiers mois de l’année inférieurs à ceux de 2003, à l’exception de Marrakech qui enregistre un taux d’occupation de 57%