3,3 milliards de DH de chiffre d’affaires pour Lesieur Cristal

Son activité huile a progressé de 18% et le savon de 3,3%. Un résultat
net de 191 MDH.

Du savon en paillettes. C’est le tout dernier produit mis sur le marché par Lesieur Cristal. Lancé depuis quelques semaines dans les grandes surfaces, «El Kef paillettes» est maintenant distribué dans le petit commerce. Un pas de plus, pour Lesieur, dans un segment stagnant que la société entend développer. Au cours de cette année, d’autres produits seront lancés.
En attendant, Lesieur Cristal, qui a produit 30 000 tonnes de savon en 2003, en a vendu 28 936 en 2003 contre 28 233 en 2002. Le chiffre d’affaires sur ce produit a ainsi progressé de 3,3 % par rapport à l’année précédente, à 246 MDH. Cette activité savon ne représente cependant que 7 % de son chiffre d’affaires global qui a atteint 3,3 milliards de DH en 2003, en hausse de 7 % par rapport à 2002. Le résultat net, lui, a stagné à 191 MDH.

Une stratégie pour soutenir les producteurs d’olives

Pour Ahmed Rahhou, PDG de Lesieur Cristal, il s’agit d’une «très bonne performance sachant que la société sur des marchés à progression lente comme l’huile, stagnant comme le savon ou encore sur le segment des tourteaux, qui se caractérise par une grande concurrence suite à la création d’une nouvelle unité dans le sud du Maroc, qui dispose de la même capacité de production que Lesieur Cristal».
C’est justement le créneau des huiles qui s’est le mieux comporté en 2003 puisque les ventes d’huile de table (65 % de l’activité globale) ont progressé de 18 % d’un exercice à l’autre, et que l’huile d’olive a vu son chiffre d’affaires passer de 52 MDH à 143 MDH.
La forte croissance (174 %) de cette filière justifie le choix stratégique de la société qui fait du développement et de l’intégration de cette filière des priorités pour 2004. L’entreprise a mis en place une structure huile d’olive qui devra permettre le développement de la production agricole. La stratégie passe «par l’engagement de Lesieur Cristal à garantir l’achat de la production dans des conditions de paiement très favorables». Lesieur accompagnera également l’encadrement des agriculteurs qui bénéficieront d’une formation et d’une assistance technique leur permettant de travailler selon de nouvelles procédures et d’utiliser de nouvelles semences. Les responsables de Lesieur Cristal précisent que la même réflexion est entamée pour l’extension de cette stratégie de développement à l’huile d’argan.
Le développement de ces filières se fera ressentir sur l’activité export dont la croissance est une autre priorité pour 2004. En 2003, les exportations ont atteint 90,1 MDH contre 43 millions en 2002. L’objectif pour l’année en cours est de tripler le chiffre d’affaires réalisé en 2003