Votre mari peut épouser une seconde femme

Je suis une femme divorcée qui a la garde de mes deux enfants.
Il y a quelques semaines, j’ai eu une promotion dans le cadre de mon travail, ce qui va impliquer mon affectation à  Marrakech (j’habite Casablanca). Ma question est de savoir si je risque de perdre la garde de mes enfants avec ce changement de ville ? Sachant que mon ex-mari ne cesse d’employer tous les moyens pour avoir la garde des enfants.

Le législateur marocain n’a pas oublié cette question et l’a traitée dans l’article 178 du code de la famille, puisqu’il a prévu que le changement de résidence de la femme qui a la garde de ses enfants, à l’intérieur du Royaume du Maroc, n’implique pas la perte de cette garde.

Bien entendu, le législateur parle de résidence, alors que, vous, vous avez eu une mutation professionnelle, ce qui va indubitablement impliquer un changement de résidence, et partant vous êtes concernée par cette mesure. Néanmoins, il faut être vigilant, particulièrement sur l’intérêt suprême des enfants, c’est ce qui peut éventuellement faire changer d’avis le juge. Il pourrait alors décider que la garde soit confiée au père s’il répond aux exigences du code de la famille.

J’entends par exigences, les conditions générales de vie des enfants par rapport à la situation initiale, de scolarité, de santé, d’éducation, mais aussi de la situation de leur père et son droit de visite.