Une victime d’un accident dépouillée

Ma sÅ“ur a eu un accident grave sur l’autoroute. Elle est passée par des moments très difficiles à  la clinique après un coma qui a duré deux mois.

La première personne chez qui je peux vous orienter est bien le procureur du Roi dont relève la région où il y a eu l’accident. C’est entre ses mains que vous devriez déposer une plainte contre celui que vous soupçonnez d’avoir entrepris cet acte criminel. Généralement, il y a d’abord les curieux qui se précipitent sur le lieu d’un accident, il y a aussi des usagers de l’autoroute qui veulent prêter assistance aux accidentés, il y a bien entendu les gendarmes et enfin les pompiers qui doivent venir sur place également pour assurer l’évacuation des victimes de l’accident à l’hôpital ou la clinique la plus proche, selon le libre choix de la victime, lorsqu’elle est consciente. Etant donné que vous n’étiez pas sur place au moment de l’accident, et que vous ne disposez d’aucune information précise concernant l’identité de celui qui pourrait être l’auteur de ce vol, du moins, c’est ce qui ressort de votre question, vous n’avez que la possibilité de déposer une plainte contre un inconnu et demander au procureur du Roi d’ouvrir une enquête pour essayer de trouver des pistes à explorer.

Vous pouvez aussi demander des informations chez la société de l’autoroute qui, en principe, met en service et à la disposition des usagers de l’autoroute des voitures d’assistance 24h/24. Elle pourrait éventuellement  fournir des informations susceptibles d’aider le procureur du Roi dans sa démarche.

Il aurait été opportun, et à toutes fins utiles, de revenir à la banque pour identifier dans la mesure du possible le numéro de série des billets de banque qui ont été retirés par votre sœur, cela pourrait éventuellement aider le procureur et la brigade judiciaire à mettre la main sur au moins le détenteur de ces billets ou quelques-uns de ces billets.

Enfin, pour ce qui de votre deuxième question, l’assurance tous risques que votre sœur aurait souscrite auprès de son assureur ne couvre pas le vol des objets de valeur contenus dans la voiture sauf des articles qui sont considérés comme accessoires au véhicule et qui doivent être déclarés au moment de la souscription.

A cet égard, je voudrais aussi attirer votre attention sur le remorqueur du véhicule accidenté qu’il faut impliquer dans votre plainte, les organes chargés de l’enquête auraient besoin de l’auditionner et de voir les circonstances dans lesquelles le véhicule accidenté a été remorqué à la fourrière et les conditions de son dépôt et de sa garde jusqu’à son retrait par le propriétaire.