Un douanier m’a ouvert le coffre et m’a cassé un objet de valeur. Que dois-je faire pour être remboursé ?

De retour de congé en compagnie de ma famille, un douanier m’a demandé d’ouvrir le coffre de ma voiture pour vérification. Une opération classique et normale. Seulement, le temps de sortir de la voiture, un agent s’est précipité pour l’ouvrir, et a fait tomber un objet de valeur qui s’est brisé. J’ai réclamé le remboursement mais personne n’a rien voulu savoir. Que devrais-je faire ?

Effectivement, cet agent devait patienter et attendre que vous ouvriez le coffre car c’est vous qui savez ce que vous avez mis dans votre voiture et comment vous l’avez mis. Néanmoins, il faut également vous assurer que cet agent n’a pas considéré votre comportement comme un petit retard délibéré et abusif, et partant s’est donné le droit d’ouvrir lui-même le coffre de votre voiture, vu le flux des voyageurs qu’il gère. Dans le cas où votre comportement est correct, il est fautif et doit assumer les conséquences de ses actes, notamment le dommage qu’il vous a causé accidentellement, car il n’a pas pris les précautions nécessaires avant d’ouvrir ce coffre, sachant que vous reveniez de vacances et donc votre voiture devait être remplie de bagages. La première chose que vous devriez faire était de demander à ce que cet incident soit constaté et un PV dressé par un des officiers de la douane. Ce PV devrait relater les circonstances de l’incident, avec une mention de l’objet brisé et de sa valeur. Vous pourrez y joindre le ticket de caisse ou la facture qui renseigne sur le prix. Une demande amiable de remboursement doit être adressée même sur place. A défaut de réponse favorable ou d’une proposition de transaction, vous avez tout à fait le droit de recourir à la justice. Bien entendu, il est important de garder les documents nécessaires, notamment le PV et la facture. Vous pouvez aussi présenter des témoins qui peuvent attester de votre diligence et de votre collaboration avec les agents de cette administration, si possible.