Le droit de demander une indemnisation

Si par malheur et à cause de la grève des moyens de transport dans ma ville, j’ai raté un rendez-vous important, est-ce que j’ai la possibilité de poursuivre en dédommagement la société de transport ?

Je vous explique davantage :

Je devais décrocher un travail en passant par un entretien de recrutement le lundi matin à 8h30.

Or, à mon réveil, je me suis rendu compte que les bus étaient en grève ce jour-là, et, par conséquent, j’ai manqué mon rendez-vous.

Ai-je le droit de demander une indemnisation à la société de transport des bus ?

 

En principe, et selon les règles de droit commun et particulièrement les dispositions des articles 77, 78, 85 et 88 du Dahir des obligations et des contrats, une personne qui cause un dommage à une autre personne est appelée à la dédommager, s’il est établi qu’il y a un lien de causalité direct entre le fait ou la faute, et le dommage.

Ceci étant, vous dites avoir été victime et avoir subi un préjudice qui est le suivant :

Vous avez manqué une chance d’être recruté, c’est-à-dire obtenir un emploi qui va vous assurer une vie paisible, une stabilité, vous
permettre de répondre à vos besoins, cependant, il va falloir établir un certain nombre de choses pour pouvoir prétendre à un dédommagement qui pèse sur la société de transport qui n’a fait qu’exercer un droit de grève qui est un droit prévu par la Constitution marocaine.
Supposons que la société a fait une grève le jour où vous deviez avoir votre premier entretien de recrutement, rien ne prouve que vous alliez être à coup sûr recruté à l’issue de cet entretien, il se peut qu’il y ait d’autres entretiens, et c’est généralement ce qui se passe dans un recrutement, il y a plusieurs entretiens au sein de l’entreprise.

Ensuite, qu’est-ce qui nous assure que vous alliez être recruté par cette entreprise, c’est-à-dire vous aviez les qualités humaines, communicationnelles, et personnelles au-delà des conditions sur lesquelles vous avez été sélectionné.

Par ailleurs, avez-vous la possibilité de prouver que le bus était le seul moyen de transport que vous pouviez utiliser le jour de votre
entretien, n’y a-t-il pas de taxis, d’autres bus d’une autre société, voire une voiture d’un père, mère, frère ou sœur, voisin ou cousin, ou une connaissance que vous auriez pu solliciter ? Il est à retenir également que le tribunal peut retenir un partage de responsabilité entre la société et vous-même, pour un manque de diligence de votre part, c’est-à-dire vous n’avez pas pris et entrepris toutes les mesures et dispositions à même de vous éviter de subir ce dommage, qui vous fait rater une chance d’être recruté.

Mais dans la pratique, il me paraît très difficile aujourd’hui de retenir la responsabilité civile de la société de transport.