Accident de taxi, le passager est blessé

J’étais dans un taxi lorsqu’une voiture a heurté le taxi par l’arrière. Le choc n’était pas très violent mais inattendu.
Sans trop réfléchir, j’ai dit au chauffeur du taxi que je n’avais rien et qu’il pouvait faire un constat à l’amiable avec le concerné. Chose qu’il ont faite.
Cependant, le soir même je commençais à ressentir des douleurs sérieuses et aiguës au niveau de l’épaule et du cou. Après un scanner le soir même, il s’est avéré que j’avais un déplacement de la C5C6 au niveau du cou.
Que dois-je faire pour faire prévaloir mes droits, a priori on m’a dit que c’était trop tard.

Certes, le constat amiable une fois établi, cela veut dire qu’il s’agit exclusivement de dégâts matériels et qu’aucune personne n’a été blessée, même légère, d’ailleurs, tout au début en haut de la page du constat à l’amiable, il est requis de mentionner si blessé léger il y a.

Vous auriez dû prendre cette précaution et mentionner que vous étiez blessé légèrement, quitte à ce que vous ne disposiez d’aucun certificat médical après, si les choses ne se sont pas aggravées.

Ceci étant, rien ne nous empêche aujourd’hui de déposer plainte auprès du procureur du Roi munie de votre certificat médical, les résultats de votre scanner ainsi qu’un rapport médical détaillé de votre médecin traitant qui établit clairement le lien de cause à effet entre les circonstances de l’accident et l’atteinte que vous avez eue au niveau du cou.

D’ailleurs, c’est connu et reconnu dans le milieu médical que le choc subi à l’arrière, quand bien même il ne serait pas important, donne très souvent ces douleurs. Alors un déplacement des vertèbres C5 C6…

Vous disposez de l’adresse des deux antagonistes, à défaut il suffit de réclamer une copie du constat à l’amiable à l’assureur pour pouvoir déposer une plainte en bonne et due forme.

Le procureur va donner ses instructions pour ouvrir un dossier d’un accident de circulation corporel s’il dispose de tous les éléments nécessaires et confier la procédure à l’officier de police compétent qui va vous écouter ainsi que les autres parties et lui retourner le dossier pour suite à donner.

Une fois le PV établi, rien ne vous empêche de saisir l’assureur du taxi pour une transaction à l’amiable.

Les assureurs émettent très souvent des réserves quant aux conséquences de l’accident ou du lien de cause à effet, mais votre médecin peut les persuader de la véracité et la sincérité de vos doléances.