Spécial 8 Mars : Souriez mesdames, vous êtes sous les feux de la rampe

Le 8 mars prochain et comme chaque année, on vous fera honneur. Tant d’hommages seront rendus en cette occasion. Des roses seront livrées en grand nombre, dans les bureaux, les gares, les usines ou même les abri-bus.

Des sourires seront distribués partout et sans compter et des petits cadeaux (ou grands pour les plus chanceuses) seront offerts, accompagnés de mots gentils (ou pas). Tout cela pour vous rappeler votre importance dans la société, tant sur le plan personnel que professionnel. Et bien évidemment, les projecteurs seront braqués sur les avancées de la femme marocaine, ses progrès, ses réalisations, les réussites éclatantes de certaines, le destin remarquable d’autres…Histoire de valoriser un tant soit peu la femme marocaine célébrée ce jour-là.

Ce jour sera marqué également par des manifestations, des célébrations, des revendications aussi. Et encore une fois, un bilan global sera établi. Bref, c’est l’occasion idéale de retracer les conditions dans laquelle vit la femme marocaine au quotidien, de mettre en lumière le saut remarquable que son rôle a connu dans la société, mais c’est aussi l’opportunité de reconnaître «l’implication» du gouvernement et de la société civile en la matière. Encore faut-il que ces efforts soient correctement traduits dans la pratique, car la réalité n’est pas aussi conforme aux écrits. Et les aspirations des féministes, porte-parole de la voie féminine, vont bien au delà de ce qui a été fait jusqu’à maintenant. Beaucoup reste encore à faire. En attendant de changer les mentalités, de prendre au sérieux la question relative à la situation de la femme, de nous engager nous autres citoyens, parents, éducateurs, enseignants, associations, médias…, dans l’amélioration de son statut, soyez heureuses mesdames.