«L’objectif est de mettre en valeur la présence marocaine»

Mohamed Sitri Ambassadeur du Maroc au Qatar

Au-delà des efforts consentis par l’Emirat du Qatar pour faire de cette Coupe du monde celle de tous les pays arabes, les actions prises pour encadrer et faciliter le séjour du public marocain, Son Excellence revient sur les relations bilatérales ainsi que la tenue, en février dernier, de la haute commission mixte dans la capitale qatarie.

• Quel bilan peut-on dresser des relations bilatérales entre Rabat et Doha ?
Un bilan satisfaisant à plusieurs égards. La relation bilatérale a connu une impulsion fortement perceptible grâce au socle que constituent les liens fraternels unissant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste et Son Altesse Cheikh Tamim, Emir du Qatar. Ce socle commun a permis à ce partenariat d’atteindre le seuil d’une relation privilégiée et solide. Une relation qui se renforce au quotidien à la faveur d’une conduite éclairée et d’une convergence d’ambitions.
La célébration cette année du cinquantenaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays offre, à juste titre, l’occasion d’exprimer, d’une part, la satisfaction quant à l’évolution positive de ces relations, et de conjuguer nos efforts pour les hisser à un niveau supérieur qui soit à la hauteur des ambitions et du potentiel que recèle le partenariat.
Au-delà de la célébration, cette étape sera importante pour explorer de nouvelles opportunités et tracer, ainsi, un nouvel horizon à la relation. D’ailleurs, la tenue à Doha en février dernier de la grande commission mixte sous la présidence de M. le Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, et son homologue Cheikh Khalid Bin Khalifa Al Thani reflète une vision partagée de consolider davantage ces relations multidimensionnelles au bénéfice des intérêts des deux parties.

• Qu’est-ce qu’un évènement d’envergure tel que la Coupe du monde Qatar 2022 peut-il apporter pour les relations bilatérales ?
Le Qatar a consenti un effort considérable pour l’organisation de cet événement d’ampleur planétaire. Je l’en félicite. A travers la construction des stades, l’amélioration aussi bien des infrastructures que des aspects organisationnels, le Qatar souhaite faire de cette édition de la Coupe du monde celle de tous les pays arabes. Pour ce qui est de l’apport pour les relations bilatérales, force est de constater le renforcement de la coordination et l’échange de visites, sans oublier l’intérêt accordé par le Qatar à l’expertise, aux compétences et au patrimoine culturel du Royaume.

• Concrètement, quelles actions avez-vous menées pour encadrer la présence des Marocains lors de ce grand rassemblement ?
En application des instructions du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, l’Ambassade a mobilisé tous ses moyens et ne ménagera aucun effort pour encadrer, accompagner et faciliter le séjour de nos compatriotes au Qatar. Des réunions de coordination sont, d’ores et déjà, tenues, sur une base régulière, avec les autorités qatariennes concernées et les membres de la communauté marocaine, dont l’apport est hautement apprécié. L’objectif étant de pleinement réussir cette participation et de mettre en valeur la présence marocaine à tous les niveaux.