Vidéo. FIFM: les Ateliers de l’Atlas récompensent les talents du cinéma arabe et africain

Le Festival International du Film de Marrakech a clôturé la 5e édition des Ateliers de l’Atlas qui s’est déroulée du 14 au 17 novembre dans la ville ocre. Cette édition a réuni 250 professionnels internationaux autour d’une sélection de 23 projets et films, portés par une nouvelle génération de cinéastes marocains, arabes et africains. Reportage.

Les Ateliers de l’Atlas, le programme de développement de talents initié par le Festival International du Film de Marrakech pour accompagner l’émergence d’une nouvelle génération de cinéastes marocains, arabes et africains, sont de retour. 16 projets en développement et 6 films en tournage ou post-production ont bénéficié d’un accompagnement sur mesure représentant près de 150 heures de mentoring par des consultants en scénario, production, distribution, montage et musique.

Le marché de co-production des Ateliers de l’Atlas a généré un nombre toujours croissant de demandes de rendez-vous individuels avec les réalisateurs et producteurs sélectionnés, dont 350 ont été organisées officiellement, illustrant le fort intérêt des professionnels pour les cinémas du continent africain et du monde arabe.

Pour sa cinquième édition, les Ateliers de l’Atlas ont distribué huit prix et cinq bourses représentant une dotation globale de 106 000 €.

Le jury des 3 prix Atlas à la post-production, composé de Gaia Furrer (Venice Days), Eric Lagesse (Pyramide Films) et Sébastien Onomo (Spécial Touch Studio), ont récompensé les films INSHALLAH A BOY d’Amjad Al Rasheed – Jordanie, DISCO AFRIKA de Luck Razanajaona – Madagascar et A GOLDEN LIFE de Boubacar Sangaré – Burkina Faso.

Le jury des 4 prix Atlas au développement, composé des producteurs Lamia Chraibi (La Prod), Nicole Gerhards (Niko Film) et Farès Ladjimi (Supernova Films), a récompensé les projets LA MER AU LOIN de Said Hamich – Maroc, PIGEON WARS de Dania Bdeir – Liban, DEMBA de Mamadou Dia – Sénégal et LËNDE de Katy Lena Ndiaye – Sénégal.

Par ailleurs, le Prix ARTEKINO International décerné par la chaîne franco-allemande a été remis au projet en développement WHALE BELLY de Sameh Alaa – Egypte.

En cinq éditions, le programme professionnel du Festival International du film de Marrakech a accompagné 111 projets et films dont 48 projets et films marocains. Preuve du succès de cette plateforme, de nombreux films qui y ont participé ont ensuite été sélectionnés et primés lors de prestigieux festivals.

Cette année, 5 films soutenus par les Ateliers de l’Atlas ont été sélectionnés par les Festivals de Cannes (Ashkal de Youssef Chebbi, Sous les Figues de Erige Sehiri), Venise (Reines de Yasmin Benkiran, Les Damnés ne pleurent pas de Fyzal Boulifa) ou Locarno (Fragments from Heaven de Adnane Baraka) ; avant d’être présenté en première Moyen-Orient et Afrique lors de cette 19e édition du Festival de International du Film de Marrakech.