Une Année chez les Français, de Fouad Laroui

Extrait :
«D’où sortait cette voix ? Il balaya d’un regard encore ensommeillé les murs et le plafond de son royaume. Rien. Personne. Il n’y avait personne dans cette loge, personne d’autre que lui, Miloud, concierge à  Â«Lyautey» depuis des lustres. Il se frotta les yeux, un peu inquiet. Un djinn au lycée français de Casablanca ? Ont-ils le droit ?»

– Auteur : Fouad Laroui
– Edition : Julliard
– Année : 2010.
– Nombre de pages : 304
Prix : 125 dirhams

 

 

Trois-cents pages imbibées de gaz hilarant. Plongez dans ce récit d’enfance, vous en émergerez avec des courbatures aux mâchoires. Ici, Fouad Laroui décrit un retentissant choc des cultures. Mehdi, dix ans, dégringole de son village natal, niché dans l’Atlas, pour atterrir au lycée Lyautey de Casablanca, où il va étudier aux côtés d’étranges gamins, pleins d’assurance, mais aussi de préjugés.
À chaque chapitre, le petit montagnard est tout près de se casser les dents. «Une Année chez les Français» combine dérision et sensibilité, pour décrire la joie de découvrir un univers et la tristesse d’y être considéré comme un Ovni.
Fouad Laroui est économiste, écrivain et critique littéraire. Originaire d’El Jadida, il est aujourd’hui installé à Amsterdam où il enseigne à l’université. Son dernier roman, «Une année chez les Français» a été retenu parmi la première sélection du Prix Goncourt 2010.